Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Corps retrouvé à Saint-Fargeau-Ponthierry : la victime est un Pakistanais de 30 ans

-
Par , France Bleu Paris, France Bleu

Le corps de la victime a été retrouvé dimanche flottant dans un tonneau en plastique sur la Seine, en Seine-et-Marne. La mort de cet homme de 30 ans, de nationalité pakistanaise, remonte à environ une semaine. Il n'était pas connu de la justice, sauf pour "séjour irrégulier" précise le parquet.

La mort de cet homme de 30 ans remonte à "une petite semaine" selon la procureure de Melun
La mort de cet homme de 30 ans remonte à "une petite semaine" selon la procureure de Melun © Radio France - Valentin Belleville

On en sait plus sur l'identité de la victime retrouvée morte dimanche 12 juillet dans un tonneau flottant sur la Seine, à Saint-Fargeau-Ponthierry (Seine-et-Marne). La victime est un Pakistanais âgé de 30 ans, ont appris nos confrères de l'AFP auprès de la procureure de Melun, Béatrice Angelelli.  

Un décès qui remonte "à une petite semaine environ"

L'homme n'était pas connu de la justice ou de la police, à part pour "séjour irrégulier", a précise la procureure. "Nous ne savons pas où il résidait".  

Sa mort, dont la raison n'était pas connue pour l'heure, "remonte à une petite semaine environ", a-t-elle ajouté.   

La victime tuée à l'arme blanche et par étranglement

L'autopsie pratiquée lundi 13 juillet a montré qu'il avait reçu "six coups à l'arme blanche et un étranglement", selon le parquet de Melun. 

Dimanche 12 juillet, vers midi, les pompiers qui effectuaient un exercice avaient vu un tonneau en plastique flottant sur la Seine. A l'intérieur, le corps de la victime, "lesté par des poids", "commençait à se putréfier", avait détaillé une source policière.

Une enquête a été ouverte pour "homicide" et confiée à la police judiciaire de Versailles.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess