Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Corrèze : le forcené de Malemort s'est rendu sans incident durant la nuit

-
Par , France Bleu Limousin
Malemort-sur-Corrèze

L'homme retranché chez lui à Malemort, depuis ce vendredi en milieu d'après-midi, s'est finalement rendu aux gendarmes du GIGN, sans violence, peu après Minuit et demi. Il a immédiatement été interpellé, et placé dans un établissement psychiatrique. Le bouclage du quartier a été levé.

Un forcené retranché à Malemort, le quartier bouclé
Un forcené retranché à Malemort, le quartier bouclé © Radio France - Philippe Graziani

C'est une issue heureuse. A Malemort, près de Brive, en Corrèze, l'homme d'une trentaine d'années qui était retranché chez lui depuis ce vendredi en milieu d'après-midi s'est finalement rendu aux gendarmes du GIGN, sans violence, peu après Minuit et demi, dans la nuit de vendredi à samedi. 

"Il n'y a pas eu d'usage de la force" a-t-on indiqué à France Bleu Limousin, l'homme s'est rendu après avoir discuté avec les négociateurs du GIGN venus de Toulouse dans la soirée, pour prendre le relais des discussions entamées plus tôt vendredi soir. 

Sept heures d'angoisse dans le quartier

Le suspect a immédiatement été interpellé, sans violence, et placé dans un établissement psychiatrique. Cette histoire aura tenu en haleine le quartier et la ville de Malemort durant près de 7 heures, depuis que le jeune homme, connu pour son "instabilité psychiatrique", avait crié en pleine rue vouloir tuer sa voisine, qui avait du coup donné l'alerte.

A LIRE AUSSI : Corrèze : un forcené retranché dans une maison près de l'école élémentaire de Malemort

Les enfants du groupe scolaire du quartier de la Grande-Borie avait été évacués par précaution vendredi vers 16h40, l'habitation de l'homme jouxtant l'établissement. Tous les élèves avaient rapidement été mis en sécurité grâce au travail conjoint des gendarmes, des personnels municipaux et de l'Education Nationale. 

Ce samedi matin le quartier de la Grande-Borie a retrouvé son calme et son aspect habituel. Les forces de l'ordre qui avaient bouclé les lieux ont levé le camp dans la nuit.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess