Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
CARTE - Canicule : neuf départements maintenus en vigilance rouge, 53 en orange

Corrèze : un gendarme esquive une voiture après un refus de contrôle à Objat

-
Par , France Bleu Limousin

Un gendarme affecté à la compagnie de gendarmerie de Brive, en Corrèze, a du esquiver une voiture après un refus de contrôle à Objat. Une herse a été employée pour arrêter le véhicule. Sans permis ni assurance, le chauffard de 19 ans a pris la fuite à pied avant d'être arrêté.

Un gendarme affecté au PSIG de Brive a du s'écarter pour éviter un choc avec la voiture conduite par un chauffard (image d'illustration)
Un gendarme affecté au PSIG de Brive a du s'écarter pour éviter un choc avec la voiture conduite par un chauffard (image d'illustration) © Radio France - Pierre-Antoine Lefort

L'histoire n'est pas sans rappeler celle qui a coûté la vie à la gendarme Mélanie Lemée, il y a quelques jours, dans le Lot-et-Garonne. Cette fois, c'est à Objat, en Corrèze, que les gendarmes ont eu affaire à un chauffard qui a refusé de s'arrêter à un contrôle. C'était dans la nuit de samedi à dimanche, avenue Raymond Poincaré, où le PSIG de Brive était mobilisé.

Selon une source proche de l'enquête, l'homme de 19 ans a rétrogradé à la vue des gendarmes avant d'accélérer. Un militaire a alors du s'esquiver pour éviter un choc. Positionnés un peu plus loin, à un deuxième point de contrôle, d'autres gendarmes ont fait usage d'une herse routière, un stop stick, afin de crever un pneu de la voiture et stopper le véhicule.

Interpellé après plusieurs jours de cache

Mais le chauffard s'est illico enfui à pied, abandonnant son véhicule en l'état. Après plusieurs jours de cache, le mis en cause, déjà connu de la justice, vient d'être interpellé ce mercredi. Il conduisait sans permis ni assurance depuis plusieurs mois déjà. Il sera jugé le 29 septembre prochain, notamment pour refus d'obtempérer.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess