Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Corrèze : le forcené retranché au commissariat de Tulle a été maîtrisé

mercredi 29 novembre 2017 à 8:33 - Mis à jour le mercredi 29 novembre 2017 à 9:25 Par Françoise Pain et Nicolas Blanzat, France Bleu Limousin et France Bleu

L'opération de police vient de se terminer ce mercredi peu avant 9 heures au commissariat de Tulle. Le forcené qui s'était retranché dans l'hôtel de police vient d'être maîtrisé par le RAID. La police demande toujours de respecter le périmètre de sécurité.

L'hotel de police de Tulle a été évacué
L'hotel de police de Tulle a été évacué - google maps

Corrèze, France

Il vient d'être maîtrisé peu avant 9 heures ce mercredi matin par les hommes du RAID. L'homme, aux intentions suicidaires, qui s'était retranché au commissariat de police de Tulle a été arrêté.

Le RAID sur place

C'est vers 4 heures ce mercredi matin qu'il se présente très agité au commissariat. L'homme, inconnu des services de police mais avec un profil psychopathologique avéré et des séjours en structure psychiatrique, dit porter une ceinture explosive et une arme. Au vu de ses propos, il est isolé dans une pièce et, par précaution, l’hôtel de police est évacué. Pendant ce temps, un large périmètre de sécurité est mis en place, notamment sur toute l'avenue Victor Hugo, bouclée aussi bien pour les voitures que pour les piétons.

L'homme blessé aux jambes

Le RAID, venu de Toulouse, arrive sur les lieux vers 7 heures pour négocier avec le forcené. Un peu plus tard, "l'homme sort du commissariat et s'avance vers les forces de l'ordre" malgré les injonctions indique la préfecture de la Corrèze "qui interviennent immédiatement et avec sang-froid". Le forcené est alors"neutralisé" et blessé au niveau des jambes avant d'être pris en charge médicalement. L'arme et la ceinture d'explosif se sont révélées factices.

Enquête judiciaire ouverte

Suite à cette opération, une enquête judiciaire vient d'être ouverte sous l'autorité du parquet de Tulle. Une enquête ouverte pour atteintes aux personnes dont la qualification reste à préciser fait savoir le parquet de Tulle. Cette enquête vient d'être confiée au Service Régional de Police Judiciaire (SRPJ) de Limoges.