Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Corrèze : un motard très grièvement blessé après s'être fait couper la route par une voiture

lundi 25 mars 2019 à 17:33 Par Nicolas Blanzat, France Bleu Limousin

Un homme de 49 ans est très sérieusement blessé à la tête, aux bras et aux jambes, après une collision extrêmement violente entre sa moto et une voiture à Saint Pardoux l'Ortigier, en Corrèze. L'automobiliste a coupé la route au motard, il a été évacué par hélicoptère à l'hôpital de Limoges.

Les pompiers de la Corrèze sont intervenus pour prendre en charge le motard de 49 ans
Les pompiers de la Corrèze sont intervenus pour prendre en charge le motard de 49 ans © Maxppp -

Saint-Pardoux-l'Ortigier, France

Le pronostic vital d'un homme de 49 ans était engagé en fin de matinée ce lundi quand il a été évacué par hélicoptère vers l'hôpital de Limoges, mais son état semble s'être légèrement amélioré depuis. Cela fait suite à la très violente collision, en Corrèze, entre le deux-roues de ce motard domicilié à Condat-sur-Ganaveix, et la voiture d'un homme de 72 ans habitant Monceaux-sur-Dordogne.

Il redémarre d'un stop alors que le motard est engagé sur la route principale

Le choc s'est produit aux alentours de 11 heures du matin sur la commune de Saint Pardoux l'Ortigier, au croisement entre la RD 920 et la RD 156 au lieu dit "La croix de fer". Selon les premiers éléments de l'enquête ouverte, le conducteur du Dacia Duster a refusé la priorité au motard en redémarrant d'un "stop" alors que le deux roues était engagé sur la route principale. Dans le choc, le conducteur de la moto a été très grièvement blessé à la tête, aux bras et aux jambes. Le dépistage à l'alcool et aux stupéfiants pratiqué sur le conducteur de la voiture, sorti indemne de l'accident, s'est révélé négatif.