Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Soustraction et corruption de mineure : le Stéphanois de 28 ans mis en examen par le juge d'instruction

-
Par , France Bleu Saint-Étienne Loire, France Bleu

La garde à vue du Stéphanois de 28 ans interpellé pour corruption de mineure a été levée ce vendredi 19 mars. Il avait été arrêté à son domicile mercredi avec une adolescente de 13 ans. Ils se sont connus sur Snapchat. Il a été mis en examen ce vendredi par un juge d'instruction de Roanne.

Le Stéphanois de 28 ans interpellé mercredi pour soustraction et corruption de mineurs a été présenté devant un juge d'instruction au Palais de Justice de Roanne. Photo d'illustration.
Le Stéphanois de 28 ans interpellé mercredi pour soustraction et corruption de mineurs a été présenté devant un juge d'instruction au Palais de Justice de Roanne. Photo d'illustration. © Maxppp - Yves Salvat

Après 48 heures de garde à vue, le Stéphanois de 28 ans a été présenté ce vendredi devant un juge d'instruction après avoir été interpellé à son domicile mercredi avec une mineure. Un garçon qui ne change pas de version des faits depuis le début. Depuis le début de sa garde à vue mercredi, ce Stéphanois de 28 ans tient le même discours : il a rencontré la jeune fille sur le réseau social Snapchat il y a un mois et il en est tombé amoureux. Ils s'étaient donné rendez-vous à la gare de Roanne mercredi matin à la demande selon lui de la mineur pour ensuite aller à son domicile.

Un domicile qui a été perquisitionné jeudi et son ordinateur portable réquisitionné et en attendant les résultats de cette fouille par les enquêteurs, le procureur de Roanne précise que le casier judiciaire du jeune homme est vierge. Le procureur ne retient pas l'agression sexuelle pour le moment : pour le parquet, il n'y a pas assez d'éléments Les examens médicaux n'ont montré aucune trace de violence ni physique ni sexuelle. En revanche, conformément aux réquisitions du Parquet, le Stéphanois de 28 ans a été mis en examen par le juge d'instruction pour soustraction et corruption de mineure et placé sous contrôle judiciaire.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess