Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Corse : indignation après un vol pas très catholique dans une église de Prupià

mercredi 29 août 2018 à 11:12 Par Patrick Vinciguerra et Thibault Quilichini, France Bleu RCFM

Même les églises ne sont plus à l'abri d'un vol. Deux individus se sont introduits par effraction dans l'église Notre-Dame de la Miséricorde de Propriano pour y dérober le contenu d'un coffre. Au-delà du préjudice subi, l'abbé Polge, le curé de la paroisse, se dit dégoûté. Une plainte a été déposée.

L'abbé Polge de Prupià
L'abbé Polge de Prupià © Maxppp -

Corse, France

Les faits se sont déroulés dans la nuit du 27 au 28 mai. Deux individus, "probablement des jeunes" selon l'abbé Polge, passant par le clocher, ont pénétré dans l'église. Ils ont fracturé la porte d'une armoire de la sacristie pour y dérober un coffre. Un vol filmé par une caméra de vidéosurveillance.  Le butin ? "De l'argent de la quête, des baptêmes, une somme conséquente, affirme le curé de la paroisse, mais aussi des bijoux offerts par les fidèles en hommage à la Vierge Marie, et une croix de Saint-Érasme datant du 19ème siècle".  

Quand on démolit comme ça une sacristie, on se dit m... (pardon), il y a des gars qui ne respectent plus rien", se désole l'abbé Polge

Depuis l'annonce de ce vol, les condamnations sont unanimes, notamment sur les réseaux sociaux avec la création du hashtag #vergogna. L'abbé Polge est "dépité".  "Quand on démolit comme ça une sacristie, on se dit m... (pardon), il y a des gars qui ne respectent plus rien". 

L'abbé Polge de Prupià

Une plainte a été déposée à la gendarmerie de Propriano.