Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Coronavirus : reconfinement en France à partir de vendredi, jusqu'au 1er décembre

Corse : le point de l'enquête sur l'homicide d'Ota

-
Par , , France Bleu RCFM

Une enquête de flagrance pour homicide volontaire a été ouverte après la découverte ce mercredi du corps d'un homme tué par balles sur la commune d'Ota, le long de la route départementale qui mène à la marine de Porto. La victime, un homme âgé de 36 ans, a été abattue à côté de son véhicule.

Les enquêteurs privilégient un règlement de comptes criminel
Les enquêteurs privilégient un règlement de comptes criminel © Maxppp - G. Bonnefont

La piste du règlement de comptes est fortement privilégiée pour le moment, même si les investigations ne font que débuter. L'homme de 36 ans a été identifié. Il s'agirait, selon nos confrères de Corse-Matin, de Jean-Antoine Carboni, un habitant de Piana (Corse-du-Sud). Une identité que le substitut du procureur d'Ajaccio se refuse pour l'instant de confirmer.  Le parquet d'Ajaccio qui a publié hier soir un communiqué :

Le communiqué du Parquet d'Ajaccio
Le communiqué du Parquet d'Ajaccio -

Des sources judiciaires indiquent par ailleurs qu'il pourrait s'agir d'un acte de représailles, en lien avec l'assassinat, en septembre 2019, de Maxime Susini, militant nationaliste et gérant d'un établissement de plage à Cargèse (Corse-du-Sud). La semaine dernière, le "1768", la paillote qui lui appartenait, a été la cible d'une tentative d'incendie. Cette piste devra évidemment être précisée par les services enquêteurs. Pour le reste, peu d'éléments sur les circonstances de cet homicide ont filtré.

La section de recherches de la gendarmerie et la direction régionale de la police judiciaire ont été co-saisies de l'enquête. La JIRS (juridiction interrégionale spécialisée) de Marseille suit le dossier. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess