Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

CORSE : Les pompiers bastiais se souviennent de ce dramatique 29 Mars 1991

-
Par , , France Bleu RCFM

30 ans après l’explosion accidentelle d’un chauffe-eau qui a entrainé la mort d’un pompier, les hommes du Centre d’Intervention et de Secours de Bastia ont rendu hommage à Marc Orsini.

L'ombre de Marc Orsini planait sur une cérémonie pleine d'émotion
L'ombre de Marc Orsini planait sur une cérémonie pleine d'émotion © Radio France - Maxime Becmeur

C’était il y a 30 ans. C’était hier.  

Il est 0h50, les pompiers dorment. Ils sont 25 “à la garde” quand le chauffe-eau qui jouxte le dortoir explose. 24 pompiers sont réveillés par la déflagration. Un ne se relèvera jamais. Marc Orsini avait 32 ans. A côté de lui, trois de ses collègues sont blessés. Les autres sont choqués. Les locaux sont quasiment soufflés, les Algeco éventrés. Un moment dont se souviendra, à vie, Jean Malpelli. C’était son voisin de chambré  

Jean Malpelli, le souvenir de son collègue et ami Marc Orsini

30 ans après, les locaux préfabriqués qui abritaient à cette époque les pompiers ont été remplacés par une Caserne avec vue sur la mer, en dur. 

30 ans après, les collègues se sont retrouvés dans la cour de la Caserne pour rendre hommage à Marc Orsini. Sa famille, sa veuve, son fils, son frère, étaient entourés par “la grande famille” des pompiers. Le Directeur du SDIS2B, le Colonel Pierre Pieri a présidé la cérémonie sous les yeux de l’état-major, au garde à vous.  

30 ans après, les pompiers ont donc rendu hommage à un des leurs et se demandent si leur caserne va bénéficier d’un sérieux lifting. Le temps et l’utilisation 7 jours/7  ont usé considérablement les locaux. “Le projet de rafraichissement serait à l’étude” nous dit-on 

30 ans après, faudra-t-il un nouveau drame pour que des fonds soient investis dans la Caserne de Bastia ? Soto voce, les pompiers espèrent se tromper … 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess