Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Corse : un homme tué par balles à Ajaccio

-
Par France Bleu RCFM

Un homme a été assassiné ce matin à Ajaccio. Jean Dominique Renucci a été tué au pied de son immeuble. C’est le douzième homicide en Corse depuis le début de l’année, le premier depuis un an à Ajaccio.

Le quartier du Finosello bouclé après l'homicide (Photo Marion Galland)
Le quartier du Finosello bouclé après l'homicide (Photo Marion Galland) © Radio France

Un homme a été assassiné ce matin à Ajaccio. Jean-Dominique Renucci a été tué au pied de son immeuble. Il était connu des services de police mais n'avait plus fait parler de lui depuis plusieurs années.

Premières investigations des enquêteurs (Photo Marion Galland)
Premières investigations des enquêteurs (Photo Marion Galland) © Radio France

Jean-Dominique Renucci, 45 ans, marié et père d'un enfant, a été pris pour cible ce matin peu avant 8h30 alors qu'il s'apprêtait à monter sur sa moto, sur le parking de la résidence des orangers, dans le quartier du Finosello. Des voisins, sous le choc,  racontent avoir entendu de nombreux coups de feu tirés en rafale. La victime aurait reçu, à travers son casque, au moins cinq projectiles.

La police judicaire, qui est en charge de l'enquête, a déjà commencé à auditionner les nombreux témoins de la scène. On sait ainsi que le tireur a pu prendre la fuite, probablement aidé par un complice, à bord d'un véhicule utilitaire. 

Jean-Dominique Renucci est présenté par les enquêteurs comme un proche de la bande dite du « Petit Bar ». Il avait été condamné à plusieurs reprises dans le passé pour des affaires de droit commun, des dégradations ou encore des vols. Mais il n'avait pas eu  affaire à la justice depuis plus de 15 ans.

Le Procureur de la République d'Ajaccio et le coordonnateur des services de sécurité se sont rendus sur place peu après les faits. Cet homicide est le douzième de l'année dans l'île, le premier depuis un an à Ajaccio.

Reportage de Marion Galland

La scène de crime figée par les enquêteurs (Photo Marion Galland)
La scène de crime figée par les enquêteurs (Photo Marion Galland) © Radio France

Un homicide qui s’apparente, souligne le Procureur de la République d’Ajaccio, Xavier Bonhomme à un règlement de comptes : «Cela ressemble très fortement à un règlement de comptes. Nous n’avons pour l’instant aucun élément sur les auteurs, au moins un par la force des choses, peut-être deux. Les témoins vont être entendus. Nous sommes dans une zone résidentielle, il y a nécessairement beaucoup de personnes qui vont avoir des précisions à nous apporter. La victime est connue depuis plusieurs années, plusieurs condamnations à son casier judiciaire mais la dernière remonte à 1998. Depuis, aucune condamnation pour des faits de droit commun. Pour l’instant on dénombre, mais ça reste à confirmer puisque nous n’avons pas à ce stade opéré toutes les constatations, cinq impacts au niveau de la tête. Le calibre serait sous réserve de précisions de colt 45 . »

Xavier Bonhomme, le Procureur de la République d'Ajaccio (Marion Galland)

Choix de la station

À venir dansDanssecondess