Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Corse : un weekend agité en mer

-
Par , France Bleu RCFM

Deux accidents en mer ont marqué la fin de ce premier weekend du mois de juillet en Corse. Au total, douze personnes ont été secourues par la SNSM. Les secouristes qui pointent du doigt l'imprudence de certains plaisanciers.

Les trois quarts des opérations menées par la SNSM en Corse ont lieu de juin à septembre
Les trois quarts des opérations menées par la SNSM en Corse ont lieu de juin à septembre © Maxppp - Maxppp

Corse, France

Les sauveteurs en mer insulaires ont eu fort à faire en ce premier weekend de juillet. Dans la nuit de samedi à dimanche, à Bonifacio, un yacht a heurté des rochers et trois plaisanciers ont été secourus par la SNSM avant d'être conduits par les pompiers à la clinique de l'Ospedale. Puis dimanche midi,  c'est cette fois un voilier qui est violemment entré en collision avec un yacht, au large de Campomoro près de Propriano. Neuf victimes ont été secourues et aucune d'entre elle n'a été blessé.

Des plaisanciers trop imprudents

En Corse, les trois quarts des opérations menées par la Société nationale de sauvetage en mer ont lieu entre juin et septembre, principalement pour venir en aide à des plaisanciers. Les accidents survenus ce weekend sont caractéristiques de la saison estivale mais aussi de comportements irresponsables selon Thibault de Gastines, officier en chef au Centre Régional Opérationnel de Surveillance et de Sauvetage (CROSS) d'Ajaccio "Même en plaisance, celui qui prend la barre, que cela soit d'un navire à moteur ou à voile est responsable de son embarcation, de sa propre sécurité, mais aussi de celle des autres usagers de la mer [...] Il ne faut pas se surestimer, faire attention à son équipement, mais également aux prévisions météorologiques. On a beau être en Corse en période estivale, on voit bien que le vent qui se lève en fin de matinée peut souffler parfois jusqu'à quinze ou vingt nœuds, et évidemment, il y a  très souvent un peu de négligence.

Thibault de Gastines, officier en chef au Centre Régional Opérationnel de Surveillance et de Sauvetage d'Ajaccio