Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice

Cambriolages en Côte-d'Or : nos conseils pour passer un jour de l'an serein

-
Par , France Bleu Bourgogne

Au moins cinq logements ont été (courageusement) visités dans le nord et l'est de Dijon entre le 24 et le 25 décembre, confirme la gendarmerie de Côte-d'Or. Gendarmerie qui y va de ses petits conseils pour éviter ce genre de déconvenues avant d'aller fêter la nouvelle année.

CAMBRIOLAGE (ILLUSTRATION)
CAMBRIOLAGE (ILLUSTRATION) © Maxppp - Camille Mazoyer

Pour les forces de l'ordre d'astreinte pendant les fêtes, c'est un "grand classique", malheureusement. Et ce Noël 2019 n'échappe pas à la règle malheureusement. Ce mercredi soir, au moins cinq cambriolages ont été constatés par des habitants, de retour chez eux après leur repas en famille. Les lieux sont concentrés au nord et à l'est de la métropole dijonnaise, dans le secteur de la compagnie de gendarmerie d'Is-sur-Tille. Les communes touchées sont Saint-Seine-sur-Vingeanne, Couternon, Bressey-sur-Tille ou encore Arceau. Chaque fois, le même scénario : une entrée par effraction en l'absence des occupants, avec à la sortie essentiellement des vols de bijoux. 

OTV, l'assurance sérénité

C'est le conseil numéro un pour un départ en vacances dans la sérénité : faire appel à l'opération tranquillité vacances (OTV), qui fonctionne toute l'année, à chaque période scolaire. Le chef d'escadron Stéphane Stéphan de la compagnie de gendarmerie d'Is-sur-Tille explique le concept : "c'est très efficace, ça consiste à nous signaler l'absence du citoyen qui part en vacances. A ce moment-là, la brigade organise des patrouilles pour surveiller le domicile." 

Le commandant Stéphan précise qu'il existe désormais une application très utile, pour mettre directement en relation les citoyens et les gendarmes. "Elle permet de renseigner le gendarme via son smartphone sur une habitation qui n'aurait pas été vue depuis une période donnée, vingt-quatre heures, trente-six heures. C'est vraiment un dispositif dont on est tous pleinement convaincus."

Faire croire que le logement est occupé

L'autre stratégie consiste à faire penser aux éventuels voleurs que votre logement n'est pas vide. Stéphane Stéphan a plein d'idées en la matière : "en demandant à ses voisins de relever son courrier, ça peut éviter que la boite au lettres soit pleine, de manière à laisser supposer que quelqu'un est dans l'habitation. Soit par un équipement particulier, des volets automatique,s un éclairage ou des grilles automatiques".

Le conseil d'un serrurier : opter pour une poignée blindée !

Les serruriers le savent, cette période de novembre à décembre, avec la nuit qui tombe très tôt, et les fêtes de fin d'année, est très propice aux cambriolages. Or, bien souvent, nous sommes mal équipés en la matière, ce que confirme Marc Hernandez, professionnel à Dijon depuis cinq ans : "neuf effractions sur dix sont des effractions par casse du cylindre. C'est la pièce dans laquelle vous rentrez votre clé. C'est la partie arrondie avec l'entrée de clé. Dès que cette pièce dépasse, elle peut être saisie facilement avec un outil, et brisée silencieusement. Ça permet de rentrer discrètement dans les habitations, d'en faire le tour très vite. 

Plutôt que de subir le coûteux préjudice d'un cambriolage, Marc Hernandez conseille donc de s'équiper avec du matériel plus solide : "la solution c'est d'avoir des serrures multi-points, avec des cylindres de sécurité, renforcés contre la casse, et ce qu'on appelle une poignée blindée, qui recouvre le cylindre et empêche de le saisir avec un outil." Des poignées blindées qui coûtent 150 à 200 euros pose comprise. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu