Faits divers – Justice

Côtes d’Armor : la gendarmerie déploie de gros moyens… pour un jeu avec un fusil d’assaut factice !

Par Johan Moison, France Bleu Armorique jeudi 18 août 2016 à 19:14

Les répliques d'airsoft sont plus vraies que nature
Les répliques d'airsoft sont plus vraies que nature © Jean Saint-Marc / Radio France

Mercredi soir à Hillion, d’importants moyens ont été déployés par la gendarmerie pour des hommes armés vus au bord d’une route. Il s’agissait en réalité d’un jeu entre jeunes…

20h mercredi soir un automobiliste appelle la gendarmerie. Il vient de voir un homme armé et une personne à terre près d'une voiture au bord de la petite route départementale, la D80 Hillion-Yffiniac. Il a aussi vu une femme. C'est peut être un braquage, 17 militaires sont dépêchés sur place.

A deux doigts de faire décoller l'hélicoptère

Une fois sur les lieux, la voiture a disparu. Il n'y a plus personne. Le commandant est à deux doigts de faire appel à l'hélicoptère mais le témoignage d'un riverain le fait rapidement changer d'avis. Il y a avait effectivement des gens armés mais c'était des jeunes qui jouaient. Les gendarmes sont soulagés mais n'ont guère apprécié de devoir déployer autant de moyens pour rien.

Une procédure engagée

Une procédure sera engagée à l'encontre d'un jeune homme de 18 ans, propriétaire de la fameuse arme, un fusil d'assaut factice plus vrai que nature qui va très certainement être détruit. « Les jeunes ont évidemment le droit de jouer mais pas avec une telle arme sur le domaine public », explique le chef d’escadron Matthieu Glavieux, commandant de la compagnie de gendarmerie de Saint-Brieuc.