Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Côtes d'Armor : les radars détruits seront remplacés par des appareils "mieux protégés et plus perfectionnés"

-
Par , France Bleu Armorique, France Bleu Breizh Izel, France Bleu

Alors que depuis le début de l'année 2019, les services de l'Etat observent une hausse de 27 % des infractions liées à la vitesse, le Préfet des Côtes d'Armor annonce que les radars détruits et les radars fixes ancienne génération vont être remplacés par des radars tourelles.

Photo d'illustration : 400 nouveaux radars tourelles vont être déployés en France
Photo d'illustration : 400 nouveaux radars tourelles vont être déployés en France © Radio France - Olivier Boitet

Saint-Brieuc, France

Ces derniers mois, le département des Côtes d'Armor comme le reste de la France, n'a pas été épargné par "la forte augmentation des actes de vandalisme sur les radars avec une grande majorité d'appareils dégradés", indique la préfecture ce mercredi 3 juillet, sans toutefois préciser le nombre exact d'appareils détruits ou vandalisés "pour ne pas faire de surenchères". En tout, 27 radars fixes sont installés sur le bord des routes du département.

Radars vandalisés, les comportements se relâchent

"Compte-tenu de ces dégradations, les comportements se relâchent, comme en atteste l'augmentation de la vitesse moyenne constatée", poursuit la préfecture. Le nombre de flashs des radars simples et discriminants encore en service a ainsi augmenté de 27 % au premier semestre 2019 par rapport à la même période l'an passé.

"Brûler des radars, on se dit peut-être que ça fait plaisir aux contribuables mais ça ne rend pas service à la société !" le préfet des Côtes d'Armor Yves Le Breton.

"Les outils dégradés et les radars ancienne génération seront remplacés par des radars plus perfectionnés pour continuer dans la durée à assurer la sécurité des conducteurs", ajoute le  préfet des Côtes d'Armor. 

"Les radars automatiques ont sauvé de nombreuses vies et ils continueront à le faire dans l'avenir", précise Yves Le Breton.

Un premier radar tourelle, appareil fixé en haut d'un mât et évolutif, devrait être installé sur la Nationale 134 à la fin de ce mois de juillet aux Moulins à Plémet. 

Depuis le début de l'année, 16 personnes sont mortes (3 de moins qu'en 2018 à cette période) lors d'accidents survenus sur les routes costarmoricaines et 269 personnes ont été blessées (29 de plus qu'en 2018).