Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Côtes d'Armor : un ado de 14 ans arrêté après l'incendie d'un garage et d'un café épicerie

Un adolescent âgé de 14 ans a avoué être l’auteur de l'incendie qui ravagé un garage et un commerce multi-services le 20 mai dernier à Trémeur dans les Côtes d'Armor. Le commerce, propriété de la commune, faisait partie du projet de revitalisation et de rénovation du bourg.

Capture écran Google Maps
Capture écran Google Maps

Le 23 mai, une éducatrice se présente à la brigade de gendarmerie de Broons en compagnie d'un jeune homme de 14 ans. Selon la gendarmerie, cet adolescent reconnait "être l’auteur de l'incendie" du garage automobile et du commerce multi-services de Trémeur qui s'est déclaré le 20 mai dernier. Le garçon explique qu'il "n'aurait pas agi volontairement". Il devra s'expliquer auprès du parquet des mineurs.

Cinq années de travail qui partent en fumée en deux heures

Le 20 mai dernier, vers 21 heures, le garage automobile et le commerce de Trémeur avaient été totalement ravagés par les flammes. 

C'est un véritable traumatisme pour la commune, explique le maire Francis Dault. 

Le commerce multi-services, propriété de la commune, avait rouvert il y a deux ans et faisait partie d'un projet de revitalisation du bourg. "C'était à la fois un café, un bar-tabac, une épicerie, un dépôt de pain et de gaz. Le cœur de notre commune rurale", détaille le maire.

"La rénovation devait débuter au mois de juillet prochain", se désole Francis Dault. Cela fait cinq ans qu'on travaillait sur ce projet avec des chercheurs, des élus, des étudiants, tout est parti en fumée en deux heures", poursuit Francis Dault.  

L'enquête a été résolue grâce, entre autres, à "une équipe du groupe d'investigations cynophile de Rennes", explique la gendarmerie. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu