Faits divers – Justice

Côtes d’Armor : un automobiliste hospitalisé après avoir percuté des gravats déversés par des agriculteurs

Par Johan Moison, France Bleu Armorique, France Bleu Breizh Izel et France Bleu vendredi 22 janvier 2016 à 10:48 Mis à jour le vendredi 22 janvier 2016 à 11:22

Gravats sur la Nationale 12 à Plestan
Gravats sur la Nationale 12 à Plestan © Radio France - Johan Moison

Le Préfet des Côtes d'Armor appelle les manifestants à la raison après qu'une voiture a percuté ce vendredi matin des gravats déversés par des agriculteurs sur la départementale 7 à Quintin. Le conducteur a été hospitalisé à Saint-Brieuc.

Le préfet des Côtes d'Armor Pierre Lambert "appelle les manifestants à la raison, en faisant aucun délestage sur les voies de circulation. Cet accident aurait pu être bien plus dramatique". Il déplore aussi "l’attitude irresponsable de certains manifestants qui ont, au cours de la journée d’hier, forcé délibérément les barrages mis en place par les forces de l’ordre, au risque de mettre la vie de ces derniers en danger. Ces comportements répréhensibles seront poursuivis".

A 6h40, ce vendredi matin, à hauteur de Quintin, un automobiliste n’a pas vu les gravats déversés - l'équivalent de 11 remorques selon la Préfecture - un peu plus tôt par des agriculteurs sur l'axe Loudéac-Quintin, la départementale 7.

Son airbag s’est déclenché au moment du choc.

L’homme a été conduit à l’hôpital Yves Le Foll à Saint-Brieuc. Ses jours ne sont pas en danger.