Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Côtes-d'Armor : un pêcheur à pied retrouvé vivant après une nuit entière dans la baie de Saint-Brieuc

La partie de pêche aurait pu très mal se terminer. Dimanche 17 mai au soir, un septuagénaire qui était parti pêcher à pied illégalement la coquille Saint-Jacques à Hillion dans les Côtes-d'Armor, a disparu. Ses amis ne le retrouvaient plus. Il a finalement été localisé ce lundi matin.

Le septuagénaire était parti pêcher la coquille Saint-Jacques avec des amis
Le septuagénaire était parti pêcher la coquille Saint-Jacques avec des amis © Maxppp - Claude Prigent

Ils étaient quatre, dimanche soir, partis pécher illégalement la coquille Saint-Jacques à la pointe des Guettes, à Hillion. Vers 22h00, alors qu'ils décident de rentrer, l'un d'eux manque à l'appel. Il s'agit d'un homme âgé de 70 ans. Ses amis le cherchent, en vain. Or, c'est avec la voiture du disparu qu'ils étaient venus dans le secteur. Les trois hommes doivent rentrer à pied, pour aller alerter les secours. Des recherches sont ainsi engagées, vers 5 heures du matin avec douze gendarmes et un hélicoptère de la section aérienne de la gendarmerie de Rennes.  

Le septuagénaire s'est laissé dériver à pied dans la baie, à marée montante 

À 8h30 ce lundi matin, l'homme réussit à prévenir sa famille pour les rassurer. Il va bien. Il a passé toute la nuit dans la baie. Rattrapé par la marée montante, il a eu le réflexe de se laisser dériver, en gardant son calme, dans une eau à 12°. Il a fini par accoster à Martin Plage à Plérin, d’où il a marché sur plusieurs kilomètres, trempé et trébuchant, sans croiser personne, jusqu’à l’atelier d’un artisan. Equipé chaudement, habitué des parties de pêche à pied, et bénéficiant d'une mer calme, cet habitant de Langueux a surtout eu beaucoup de chance de s'en tirer sain et sauf. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess