Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Coulaines : Ils dérobent 400 euros et un smartphone à un passant

jeudi 3 mai 2018 à 18:55 Par Pierre-Antoine Lefort, France Bleu Maine

Deux hommes sont actuellement en garde à vue au commissariat du Mans. Âgés de 16 et 21 ans, ils sont suspectés d'avoir extorqué 400 euros et volé le téléphone d'une personne, mi-mars, à Coulaines, en prétextant avoir une arme à feu.

Deux hommes sont suspectés d'avoir extorqué 400 euros et un téléphone portable à leur victime, en le menaçant de sortir une arme.
Deux hommes sont suspectés d'avoir extorqué 400 euros et un téléphone portable à leur victime, en le menaçant de sortir une arme. © Radio France - Pierre-Antoine Lefort

Coulaines, France

Deux hommes, âgés de 16 et 21 ans sont en garde à vue, ce jeudi soir au commissariat du Mans. Ils ont été interpellés mercredi, et sont soupçonnés de vol et d’extorsion sous la menace d'une arme

Dans la nuit du 16 au 17 mars dernier, ils s'en prennent à un passant de 30 ans à Coulaines. Les deux voleurs l'attrapent chacun par une manche, lui font les poches et s'emparent d'un smartphone et d'un portefeuille. 

Ils menacent de sortir une arme à feu

A l'intérieur, ils découvrent une carte bancaire. Les agresseurs demandent le code à la victime, qui refuse. Le plus vieux d'entre eux menace alors de sortir un pistolet, explique-t-on du côté de la police. L'homme s'exécute, et conduit les malfaiteurs jusqu'au premier distributeur disponible, où ils lui soutirent 400 euros qu'ils se partagent avant de prendre la fuite. 

Le mineur, bien connu des services de police, est identifié plusieurs semaines plus tard, grâce à son implication dans une autre affaire. Aux enquêteurs, il reconnait les faits, et dénonce son complice présumé. Lui aussi reconnait une partie des faits reprochés, mais dément la présence d'une arme à feu. 

Une très belle imitation

Chez l'oncle du plus jeune des suspects, les policiers découvrent une arme factice, que le jeune voleur de 16 ans reconnait être le pistolet utilisé. "Il s'agit d'une très belle imitation, qui fait parfaitement illusion", détaille la police.  

Les deux agresseurs présumés seront présentés vendredi matin au parquet du Mans, pour un jugement en comparution immédiate dans l'après-midi.