Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice DOSSIER : Les coups de cœur de l'été de France Bleu Auxerre

Nos coup de cœur dans l'Auxerrois et le Chablisien (4/5): la surprenante échelle à poissons de Gurgy

jeudi 9 août 2018 à 4:15 Par Bruno Blanzat, France Bleu Auxerre

Suite de notre série de coup de cœur dans l'Auxerrois et le Chablisien (4/5) avec la surprenante échelle à poissons de Gurgy dans l'Yonne.

C'est grâce à cette échelle que les saumons remontaient jusqu'à la Cure
C'est grâce à cette échelle que les saumons remontaient jusqu'à la Cure © Radio France - Bruno Blanzat

Gurgy, France

On l'aperçoit déjà à une vingtaine de mètres, depuis les bords de l'Yonne. Un drôle de truc quand même, cette échelle à poissons. Peu commun. Pour y accéder, l'accompagnement d'un salarié de VNF (Voies Navigables de France) est obligatoire, des raisons de sécurité.

Nous voilà à marcher sur l'eau, en avançant sur le barrage. Une trentaine de mètres et nous voici au-dessus de ce drôle de serpentin en pierre. Il est incliné sur une dizaine de mètre. L'eau y coule en abondance. "C'est un escalier, l'eau peut s'écouler avec une partie de chaque côté, une à gauche puis à droite décrit Jean-Luc Liverneaux, adjoint au tourisme de Gurgy et fier de posséder pareil patrimoine sur sa commune. A une certaine époque, les poissons pouvaient remonter escalier par escalier."

Les saumons pouvaient ainsi passer le barrage, de plus de 2 mètres 50, pour rejoindre la Cure afin de s'y reproduire

La vue de l'échelle à poissons, située plein centre, depuis le rivage - Radio France
La vue de l'échelle à poissons, située plein centre, depuis le rivage © Radio France - Bruno Blanzat

Les saumons pouvaient ainsi passer le barrage de Gurgy, d'un étiage de plus de 2 mètres 50, et donc infranchissable, pour rejoindre la Cure, une autre rivière, afin de s'y reproduire. "Ce couloir en maçonnerie, est doté de cloisons horizontales avec, à l'une de leurs extrémités et en chicane, une échancrure. Ainsi, l'eau parcourait un chemin beaucoup plus long, et donc à une vitesse plus faible, accessible au poisson" apprend-on dans le numéro 624 du Chasseur Français, de février 1949.

A l'époque, dans la deuxième moitié du XIXe siècle, la mode est à la construction de barrage. Plusieurs sont édifiés sur l'Yonne afin d'améliorer la navigation, devenue dangereuse, notamment pour les trains de bois, chargés dans le Morvan pour rejoindre Paris afin de chauffer les habitants de la capitale. Les poissons en souffrent. La loi du 31 mai 1865 prescrit ainsi la construction d'échelles à poissons.

Il y a 130 ans, les pêcheurs et riverains du coin montrent leur colère car le saumon est bloqué par le barrage

Après plusieurs recherches, Jean-Luc Liverneaux assure que le spécimen de Gurgy "est _l'une des rares échelles à poissons qui restent dans l'état dans lequel elle a été construite_."

Il y a plus de 130 ans, les pêcheurs et riverains du coin montrent leur colère car le saumon est bloqué par le barrage. Un jour, à Gurgy, un braconnier en récupère même une tonne dans ses filets! Alors, le mercredi 19 août 1885, à Auxerre, la séance du Conseil général de l'Yonne porte presque exclusivement sur la construction de cette échelle à poissons. Elle est finalement construite pour un coût de 5 000 francs de l'époque.

Il est possible de s'approcher à une vingtaine de mètres de l'échelle à poissons - Radio France
Il est possible de s'approcher à une vingtaine de mètres de l'échelle à poissons © Radio France - Bruno Blanzat

Bon, aujourd'hui, et depuis un bail (les années 1940) il n'y a plus de saumon dans l'Yonne. Mais peut-être encore quelques utilisateurs de l'échelle. "En me baladant, comme d'autres personnes , on aperçoit souvent un héron sur la pierre, au bout (au pied de l'échelle) décrit Jean-Luc Liverneaux. Il doit donc y avoir du petit poisson."