Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Coup de feu pendant le discours de François Hollande en Charente : le tireur d'élite entendu en garde à vue

mercredi 1 mars 2017 à 15:41 Par Pierre Marsat, France Bleu La Rochelle et France Bleu

Au lendemain de la visite du Président de la République en Charente, perturbée par un coup de feu accidentel et la blessure par balle de deux personnes, le gendarme a été entendu mercredi matin en garde à vue, avant d'être relâché.

L'ambulance qui a évacué les blessés lors de l'inauguration de la ligne à grande vitesse Tours-Bordeaux
L'ambulance qui a évacué les blessés lors de l'inauguration de la ligne à grande vitesse Tours-Bordeaux © Maxppp -

C'est le Procureur de la République qui le confirme : le gendarme du peloton de gendarmerie de la Vienne, venu en renfort mardi à Villognon en Charente pour assurer la surveillance de la visite présidentielle, a été entendu mercredi matin, sous le régime de la garde à vue. Une enquête avait été ouverte par le Parquet dès mardi soir. Les circonstances de l'accident doivent être éclaircies.

► LIRE AUSSI : VIDÉO - Un coup de feu interrompt le discours de François Hollande en Charente

Relâché en fin de matinée mercredi

Le gendarme se trouvait sur le toit du bâtiment situé en face du chapiteau inaugural, dans lequel une première salle accueillait le cocktail, pendant qu'une deuxième salle, plus au fond, avait été transformée en salle de conférences, avec une scène pour les orateurs. L'un des serveurs du cocktail et un employé de la société de maintenance de la Ligne à Grande Vitesse MESEA ont été blessés aux jambes. La garde à vue du gendarme a été levée en fin de matinée.