Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Coup de feu sur un chantier à Marsac : l'octogénaire trouvait que les ouvriers faisaient trop de bruit

lundi 1 avril 2019 à 17:52 Par Antoine Balandra, France Bleu Périgord

Ce lundi matin, un homme de 83 ans est sorti de chez lui pour se plaindre du bruit fait par des ouvriers qui installaient de la fibre optique à Marsac-sur-l'Isle en Dordogne. L'octogénaire est allé chercher un fusil. Après une course poursuite, un coup de feu est parti

Voiture de police
Voiture de police © Radio France - Radio France

Marsac-sur-l'Isle, France

La scène se déroule ce lundi matin. Des ouvriers de l'entreprise STELSO, basée à Trélissac, sous-traitants de Orange, se trouvent à Marsac-sur-l'Isle, tout près de Périgueux en Dordogne.

Ils déposent de la fibre optique avec un compresseur, devant le 5 route de Bordeaux, juste avant la route qui passe devant la SPA.

Quand un homme, un riverain âgé de 83 ans sort de chez lui. Il reproche aux ouvriers de faire trop de bruit.

Rapidement, le ton monte, les insultes fusent. L'homme retourne alors chez lui, et ressort avec le fusil de chasse et met en joug les ouvriers.

L'un des ouvriers prend alors la fuite, mais le vieil homme tente de le poursuivre. En s'apercevant qu'il ne l'atteindrait pas, il se retourne brusquement, et se retrouve face à face avec le second ouvrier.

Ouvrier qui a juste le temps de dévier le canon, avant que le coup ne parte. La victime souffre d'acouphènes, il a été transporté à l'hôpital.

L'homme de 83 ans lui a été placé en garde à vue. A l'arrivée de la police, il était déjà désarmé et attendait les forces de l'ordre.

Une plainte a été déposée et l'arme saisie.