Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Coup de filet anti-drogue en Haute-Vienne

mercredi 8 mars 2017 à 17:22 Par Jérôme Edant, France Bleu Limousin

Quinze personnes d'une même famille d'origine vietnamienne ont été interpellées ce mardi matin à Limoges, Rilhac-Rancon et Saint Sylvestre dans le cadre d'une enquête sur un trafic de cannabis. L'intervention était pilotée par l'office central pour la répression de l'immigration irrégulière.

15 personnes ont été interpellées et du matériel saisi lors de ce coup de filet
15 personnes ont été interpellées et du matériel saisi lors de ce coup de filet - OCRIEST

Haute-Vienne, France

A 6 heures du matin, ce mardi, quinze personnes d'une même famille d'origine vietnamienne ont été interpellées à Limoges, Rilhac-Rancon et Saint Sylvestre. Elles sont soupçonnées d'avoir organiser un trafic de cannabis qui arrosait le Limousin et Paris

L'issue d'une enquête de dix mois

Cette intervention est l'issue d'une enquête de 10 mois menée par l'office central pour la répression de l'immigration irrégulière qui a reçu l'appui, entre autres, du RAID et du Peloton de Surveillance et d'Intervention de la Gendarmerie mais aussi de la police nationale et de la police municipale de Limoges pour mener ce coup de filet. Les arrestations ont eu lieu à 17 adresses différentes et ces interpellations ont mobilisé une centaine d'hommes. Elle se sont déroulées sans accrocs.

Des armes (trois armes de poing et deux fusils) ont été saisies, ainsi que 750 grammes d'herbe de cannabis, 5000 euros en espèces et du matériel de culture de cannabis.

Au départ de l'enquête, une information met l'office pour la répression de l'immigration irrégulière sur la piste d'une communauté asiatique basée autour de Limoges qui ferait venir des clandestins pour cultiver et revendre du cannabis. Après 10 mois d'enquête, de surveillance et d'écoutes téléphoniques, le travail a donc porté ses fruits. Les 15 personnes interpellées seront présentées à un juge d'instruction de Limoges à l'issue de leur garde à vue qui devrait durer 96 heures au total.