Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Coup de filet anti-hooligans à Metz : six individus violents interpellés

France Bleu Lorraine vous le révèle ce jeudi : six pseudo-supporters du FC Metz comparaitront le 1er juillet prochain pour violences devant la justice. Ils sont poursuivis pour une violente bagarre déclenchée en marge d’un match contre Reims en septembre 2014.

Certaines rencontres sont propices aux incidents et aux provocations, comme les derbys Metz-Nancy.
Certaines rencontres sont propices aux incidents et aux provocations, comme les derbys Metz-Nancy. © Maxppp

Le garde à vue de six hooligans présumés remonte au 11 mai 2015, mais France Bleu Lorraine vous l’apprend ce jeudi. Des supporters violents du FC Metz ont été placés en garde à vue et devront répondre le 1er juillet de violences devant le tribunal correctionnel de Metz.

Les incidents remontent au 27 septembre 2014. Ce soir-là, le FC Metz reçoit le Stade de Reims, pour le compte de la 8è journée de Ligue 1. Deux heures avant le coup d'envoi, deux groupes de pseudo-supporters des deux équipes se retrouvent devant un bar du centre-ville messin. Ils sont au total une vingtaine d'individus pour ce que les hooligans appellent un « fight », une bagarre express où presque tous les coups sont permis et qui se déroule habituellement à l'abri des regards.

Certains Messins sont surveillés par les services anti-hooligans

Sauf que cette fois, cette bataille rangée est filmée et photographiée par des policiers . Il faut dire que certains pseudo-supporters messins trainent une mauvaise réputation et la direction nationale de lutte contre le hooliganisme, qui dépend du ministère de l'Intérieur, les a dans le collimateur. Et ce soir là, un Rémois est blessé sérieusement à la main.

A l'issue de l’enquête, six individus, du côté messin, ont été identifiés puis convoqués le 11 mai dernier à l'hôtel de police de Metz, où ils ont été placés en garde à vue. Ils sont âgés de 22 à 28 ans, certains sont connus des services de police. Ils n'appartiennent à aucune association officielle de supporters du FC Metz . Ce sont des fans qui assistent ponctuellement aux rencontres du club à la croix de Lorraine, surtout pour y jouer les durs. Selon nos informations, ils seraient bien insérés socialement, mais dès le week-end venu, à proximité des stades, ils auraient parfois le coup de poing facile. On parle d'incidents à Bordeaux ou Saint-Etienne cette saison.

Ces six individus messins ont été placés sous contrôle judiciaire. Jusqu'à leur procès, ils ont interdiction de se rendre dans un stade de Moselle, de Marne et de l'Ile de France.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess