Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Coup de filet dans le milieu des "stups" dans la Manche

Dans le cadre d'un trafic de stupéfiants, cinq Normands ont été interpellés cette semaine par les gendarmes de la Manche. La fin d'une longue enquête, en attendant le procès en septembre.

Gendarmerie - Image d'illustration
Gendarmerie - Image d'illustration © Radio France

C'est par un communiqué que la gendarmerie a rendu compte vendredi de l'interpellation dans la semaine de 5 individus impliqués dans un trafic de stupéfiant portant principalement sur l'écoulement d'héroïne dans le secteur de Carentan-les-Marais et dans le Cotentin. L'enquête entamée par la brigade de recherche de Saint-Lô, au mois d'octobre 2019 sous le contrôle du parquet de Coutances, a permis d'identifier un individu à la tête d'un réseau local en lien avec des revendeurs domiciliés dans la périphérie de Rouen.

Interpellation en flagrant délit à Isigny-sur-Mer

Dans la nuit du 24 au 25 mai, le groupement de gendarmerie de la Manche, avec l'appui de l’antenne du GIGN de Tours et du Groupe d’observation et de surveillance de Rouen, a mené une opération qui a permis d’interpeller, lors d’un échange à Isigny-sur-Mer, trois individus dont le principal suspect, et deux hommes qui avaient fait le déplacement depuis la Seine-Maritime. Dès le lendemain matin 6 heures, deux autres interpellations avaient lieu dans la Manche et des perquisitions étaient conduites sur le terrain.

Procès renvoyé après l'été

Dans ce dossier, plus de 12500 € en espèce ont été saisis ainsi que 111 gr de résine de cannabis et 183 gr d’héroïne. En outre, une vingtaine de consommateurs réguliers ont été entendus. Déferrés au parquet à l’issue de leurs gardes à vue, les cinq mis en cause sont passés en comparution immédiate ce vendredi 29 mai. A leur demande, l’audience a été renvoyée

Ils seront jugés le 11 septembre à 14 heures. Les cinq hommes ont été incarcérés dans l’attente de ce procès.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu