Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Besançon : le dealer trahi par son attestation covid

-
Par , , France Bleu Besançon, France Bleu

Plus de dix kilogrammes d'herbe et de résine de cannabis retrouvés dans une cave et un appartement de la rue des Hauts de Saint-Claude, lundi 23 novembre, à Besançon. La police a remonté la piste de leurs propriétaires grâce à une attestation de déplacement covid retrouvée sur place.

Plus de dix kilogrammes de stupéfiants (herbes et résine de cannabis) ont été saisis lundi 23 novembre, rue des Hauts de Saint-Claude, à Besançon.
Plus de dix kilogrammes de stupéfiants (herbes et résine de cannabis) ont été saisis lundi 23 novembre, rue des Hauts de Saint-Claude, à Besançon. © Radio France - Thibault Lefèvre

La brigade des stupéfiants de Besançon a retrouvé pas moins de dix kilogrammes de stupéfiants et 24 500 euros en liquide dans une cave et un appartement de la rue des Hauts de Saint-Claude, lundi 23 novembre, à Besançon. Et ils ont réussi à remonter la piste de deux hommes, habitants du quartier, grâce à une attestation de déplacement dérogatoire oubliée au milieu de la drogue...

Les policiers ont remonté la piste du prévenu grâce à une attestation de déplacement covid oubliée avec la drogue

Après avoir reçu des renseignements anonymes, les policiers de Besançon procèdent à une perquisition rue des Hauts de Saint-Claude. Dans une cave, ils découvrent 1,3 kilogrammes d'herbe, 800 grammes de résine de cannabis et 24.500 euros en liquide. Et au milieu de la drogue, une attestation de déplacement dérogatoire, au nom de la grand-mère d'un homme de vingt ans, déjà connu des services de police. 

Aussi dans le coup, le voisin avait oublié sa facture EDF au milieu des stupéfiants

En plus de l'attestation, dans une sacoche les policiers de la brigade des stupéfiants trouvent une facture EDF, au nom d'un voisin, habitant un peu plus loin dans la rue. En arrivant dans l'appartement de cet homme de 33 ans, les forces de l'ordre trouvent huit kilogrammes d'herbe et un kilogramme de résine de cannabis. 

L'homme de vingt ans et son voisin ont été placés 96 heures en garde à vue. Ils ont reconnus être propriétaires de la drogue. Ils passent en comparution immédiate au tribunal de Besançon en début d'après-midi, vendredi 27 novembre. Le plus jeune, déjà connu des services de police, risque de la prison ferme. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess