Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Coupe d'Afrique des Nations : d'importantes mesures de sécurité avant la finale, 2.500 policiers mobilisés à Paris

- Mis à jour le -
Par , France Bleu, France Bleu Paris

Un important dispositif de sécurité va être mis en place vendredi, pour la finale de la Coupe d'Afrique des Nations entre l'Algérie et le Sénégal. À Paris notamment, 2.500 forces de l'ordre seront mobilisées. Des incidents ont émaillé les quarts et demi-finales de l'équipe algérienne.

Des supporters de l'Algérie le 12 juillet dernier.
Des supporters de l'Algérie le 12 juillet dernier. © Maxppp - Julien Mattia / Le Pictorium

Policiers et gendarmes seront mobilisés ce vendredi pour la finale de la Coupe d'Afrique des Nations. Elle opposera l'Algérie au Sénégal, au Caire. Les autorités redoutent de revivre les mêmes incidents qui se sont déroulés en marge des quarts et des demi-finales. 

Le 11 juillet dernier, des heurts ont éclaté à l'issue de la qualification de l'équipe algérienne dans une vingtaine de villes en France. Même chose suite à la demi-finale remportée par les Fennecs, le 14 juillet. 282 personnes avaient été interpellées, surtout à Paris, pour notamment des conduites dangereuses de véhicules.

2.500 forces de l'ordre à Paris

Comme lors du 14 juillet, 2.500 policiers seront mobilisés vendredi. C'est ce qu'annonce ce mercredi le préfet de police de Paris. "Un dispositif de protection des façades de bâtiments et de commerces et d'encadrement" sera mis en place sur "toute la longueur de l'axe Concorde, Tuileries et Porte Maillot" avec une "surveillance en périphérie", a indiqué Didier Lallement.

Des forces de l'ordre seront également déployées à Barbès et en Saint-Saint-Denis. 

"Cette manifestation de joie doit rester ce qu'elle est, une manifestation de joie." - Didier Lallement, préfet de police de Paris

Par ailleurs, le préfet a indiqué que deux majeurs ont été placés en garde à vue suite au pillage de concessions de motos le 11 juillet dernier, en marge du quart de finale remporté par les Algériens. 14 motos avaient été volées. 

Sécurité renforcée dans plusieurs départements

Ce mercredi, la préfecture des Alpes-Maritimes a décidé de mobiliser plusieurs centaines de policiers, de gendarmes, de militaires qui patrouilleront dans les grandes villes : Nice, Cannes ou encore Antibes. Des policiers municipaux seront aussi dépêchés sur le terrain. Dans la Vienne, pour éviter tout débordement, il est interdit d'utiliser des feux d'artifice, jusqu'à samedi. Interdiction également de vendre du carburant dans des contenants dans plusieurs villes du département. 

Dans le Vaucluse et le Gard également, de nombreuses mesures sont prises. Il est interdit de distribuer, vendre et acheter des carburants ou tout autre produit inflammable ou corrosif dans tout récipient transportable ainsi que de distribuer, vendre et acheter des bouteilles de gaz. La ville de Tours interdit de son côté la circulation et le stationnement dans l'hyper-centre.

Le préfet du Rhône a également pris un arrêté contre l'usage de pétard, la consommation d'alcool dans la rue, la vente d'alcool à emporter, la détention ou le transport de carburant dans des récipients et l'utilisation de feux d'artifice sur la voie publique. La métropole lyonnaise va même "retirer les silos à verre et poubelles qui pourraient alimenter les casseurs".

La préfecture de Loire-Atlantique a mis en place jeudi après-midi, trois arrêtés pour le soir et la finale de la Coupe d'Afrique des Nations. Ces mesures de précaution sont prises pour éviter tout débordement.

Le préfet à Nancy a pris un arrêté pour interdire les pétards et les feux d'artifices.

En Seine-Maritime, les autorités ont renforcé le dispositif de sécurité à Rouen pour éviter tout débordement de la part des supporters.

À Montbéliard dans le Doubs, la municipalité a décidé d'instaurer un couvre-feu à partir de 22h ce vendredi et jusqu'à samedi 8h pour les mineurs de moins de 14 ans non accompagnés dans plusieurs quartiers.

Dans l'Ain, il sera également interdit "de se cacher le visage ou d'avoir des équipements destinés à mettre en échec les moyens utilisés par les forces de l'ordre".

Choix de la station

France Bleu