Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Coupe du monde 2022 : l'ex députée de Haute-Savoie Sophie Dion est ressortie libre de garde à vue

-
Par , France Bleu Pays de Savoie

L'ancienne députée de Haute-Savoie Sophie Dion a été entendue en garde à vue ce mardi, en même temps que Michel Platini, dans le cadre d'une enquête pour corruption sur les conditions d'attribution de la Coupe du monde de football 2022 au Qatar. Elle est ressortie libre vers 23h.

Sophie Dion (en 2016 à L'Assemblée nationale)
Sophie Dion (en 2016 à L'Assemblée nationale) © Maxppp -

Sophie Dion a été entendue en garde à vue ce mardi dans les locaux de l'office anticorruption de la police judiciaire (OCLCIFF), à Nanterre, près de Paris. L'ancienne députée de Haute-Savoie (6e circonscription -Mont Blanc) originaire de Morzine, ancienne conseillère sports de Nicolas Sarkozy, a été interrogée dans le cadre d'une enquête pour corruption sur les conditions d'attribution de la Coupe du monde de football 2022 au Qatar.  Elle est ressortie libre de sa garde-à-vue vers 23h, selon le quotidien l'Equipe.

L'ancien footballeur et l'ancien président de l'UEFA Michel Platini a lui aussi été placé en garde à vue ce mardi. il est ressorti libre et sans charge vers 1h du matin. L'ex-secrétaire général de l'Elysée, Claude Guéant était pour sa part interrogé comme témoin libre.

Suspicions sur l'attribution de la Coupe du monde 2022 au Qatar

C'est une enquête qui remonte à 2016. A cette époque, le parquet national financier (PNF)  ouvre une enquête préliminaire pour "corruption privée", "association de malfaiteurs", "trafic d'influence et recel de trafic d'influence" pour examiner les conditions d'attribution des Coupes du monde de football 2018 et 2022. A la surprise générale, le Mondial-2022 est alors attribué au Qatar face aux Etats-Unis.

Selon le journal Le Monde,  Sophie Dion, toujours élue au conseil départemental de Haute-Savoie, a été placée en garde à vue dans le cadre de cette enquête « visant des faits présumés de corruption active et passive de personne n’exerçant pas de fonction publique ».

Au centre de l'enquête : un déjeuner à L'Elysée

Le PNF s’intéresserait particulièrement à un déjeuner organisé en 2010 à l’Elysée, en présence de Nicolas Sarkozy, de Michel Platini, de l’émir actuel du Qatar et du premier ministre et ministre des affaires étrangères de l’émirat. Selon le journal,  Claude Guéant et Sophie Dion, auraient également participé à ce déjeuner. Il s'agit de savoir si à cette occasion le Qatar se serait assuré le vote de Michel Platini pour l'attribution de la Coupe du Monde.