Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Coups de couteau à Périgueux : l'agresseur était totalement ivre

Après la conférence de presse du procureur de la République, on en sait plus sur les circonstances de l'agression au couteau en plein centre-ville de Périgueux lundi soir. Le jeune demandeur d'asile était ivre et dit ne plus se souvenir des faits.

Le jeune homme était visiblement ivre à l'arrivée de la police
Le jeune homme était visiblement ivre à l'arrivée de la police © Maxppp - Maxppp

Périgueux, France

Après l'agression au couteau ce lundi soir de quatre personnes par un jeune homme de 19 ans, Stéphane Renard, procureur adjoint de Périgueux, a tenu une conférence de presse ce mardi 14 août. On en sait plus sur le profil de l'auteur et les circonstances de l'agression. 

L'agresseur en état d'ébriété avancé 

D'après les premiers éléments de l'enquête, l'homme auteur des coups de couteau était ivre au moment des faits. Il a dû passer plusieurs heures en cellule de dégrisement avant d'être entendu par les enquêteurs. Il était dans l'incapacité de souffler dans un éthylomètre au moment d'être placé en garde à vue. Le suspect dit qu'il ne se souvient de rien. Il ajoute avoir bu une bouteille de whisky avec son cousin tout l'après-midi. Il admet avoir des problèmes récurrents avec l'alcool. Évoqué un temps, le jeune homme n'a aucun antécédent psychiatrique.    

Un demandeur d'asile hébergé chez son cousin 

Le jeune homme est un demandeur à l'asile politique. Il n'est pas en situation irrégulière. Ressortissant afghan sans aucun revenu officiel, il vit actuellement à Périgueux chez son cousin de 19 ans, lui aussi demandeur d'asile.

Il explique être arrivé en France début 2016, placé dans un foyer à Toulon en tant que mineur isolé, il a ensuite fait un séjour à Paris avant d'arriver l'an dernier à Bordeaux. 

La piste terroriste "très rapidement" écartée

Le procureur confirme que la piste terroriste a "très rapidement" été écartée par les enquêteurs : "Aucun témoin n'a rapporté des paroles de revendications religieuses durant l'agression". De plus, l'état du jeune homme a vite orienté les policiers sur la piste d'une agression sur fond d'alcool. 

La garde à vue du suspect s'est terminée à 18 heures ce mardi. Déféré au parquet, il a été placé en détention provisoire et mis en examen pour  "violences aggravées avec ITT supérieure à huit jours", avec circonstances aggravantes de préméditation, de présence d'une arme et d'état d'ivresse. Il sera jugé en comparution immédiate ce vendredi 17 août.  

À LIRE - Périgueux : un homme poignarde quatre personnes en pleine rue, un blessé grave

À LIRE - Coups de couteau à Périgueux : les habitants du quartier témoignent