Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Coups de feu à Bourg-lès-Valence : une probable tentative d'assassinat

-
Par , France Bleu Drôme Ardèche

Le gérant d'un snack a été visé dimanche soir alors qu'il était attablé devant son établissement à Bourg-lès-Valence (Drôme). Blessé à la tête, son état est toujours très préoccupant ce lundi. Pour le procureur de la République, la piste du règlement de comptes est la plus probable.

Le procureur Alex Perrin s'est rendu sur les lieux ce lundi après-midi
Le procureur Alex Perrin s'est rendu sur les lieux ce lundi après-midi © Radio France - Florence Beaudet

La tentative d'assassinat ne fait guère de doute au lendemain du ou des coups de feu qui ont visé le gérant du snack "Chicken's mix" avenue Jean Jaurès à Bourg-lès-Valence (Drôme). Le procureur de la République de Valence privilégie la piste du règlement de comptes car l'attaque était visiblement préparée. 

Le tireur a visé le gérant à la tête

Vers 21 heures dimanche soir, alors que le gérant de 25 ans est assis en terrasse avec un membre de sa famille, un homme cagoulé et casqué arrive droit sur lui et il le vise à la tête, "à courte distance" précise Alex Perrin. Au moins un coup de feu, peut-être deux, avec un fusil à pompe chargé de chevrotine. Personne d'autre n'a été blessé sur la terrasse où plusieurs personnes étaient attablées. Mais la victime est dans le coma. Et ce lundi, son pronostic vital est toujours engagé. 

Le tireur s'est enfui par une ruelle située le long de l'établissement. Il avait sans doute un complice à proximité. Tous les deux seraient repartis sur un deux-roues. Un scooter, une cagoule et un casque ont été retrouvés par les enquêteurs à quelques centaines de mètres du lieu de l'agression. Ce sont des éléments qui vont être analysés à la recherche éventuelle d'ADN.

La victime connue pour des affaires de violences

Quelles pourraient être les motivations du tireur ? "On ne connait pas encore les raisons de ce règlement de comptes", explique le procureur de la République, "mais la victime était connue depuis longtemps par les services de police et de justice". Le jeune gérant du snack était mis en cause dans plusieurs affaires de violences, dont une en 2018. Quelqu'un qui aurait voulu se venger ? Une affaire de drogue ? C'est la police judiciaire qui devrait faire la lumière sur cette affaire.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess