Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Coups de feu au centre commercial Place d'Arc à Orléans : que s'est-il passé ?

- Mis à jour le -
Par , , France Bleu Orléans

Après les coups de feu mercredi soir dans le centre commercial Place d'Arc à Orléans, le tireur présumé, âgé de 45 ans, est en garde à vue pour violences volontaires avec arme. Il a tiré plusieurs fois avec un pistolet d'alarme, très énervé après une rixe peu avant avec un groupe de marginaux.

Policier de dos portant un gilet par balle, 16 juin 2020.
Policier de dos portant un gilet par balle, 16 juin 2020. © Radio France - Xavier Louvel

Selon les informations de France Bleu Orléans, tout commence par une bagarre mercredi en fin d'après-midi entre un homme de 45 ans et plusieurs "marginaux" qui "traînent" sur le parvis de Place d'Arc, la galerie commerciale située près de la gare SNCF dans le centre-ville d'Orléans. 

L'arme était un pistolet d'alarme

L'homme, énervé, serait alors parti chercher un pistolet d'alarme et une bombe lacrymogène chez un armurier du centre-ville. Puis vers 19h30, il aurait donc tiré sur une personne à trois reprises avec des balles à blanc, à l'entrée du centre commercial. 

Ensuite il aurait de nouveau tiré, au moins une fois, en visant une autre personne, sur le parvis de Place d'Arc, ce qui évidemment provoque une très vive émotion auprès des quelques clients encore présents à cette heure-là. Personne n'a été blessé, fort heureusement.

Des coups de feu ont retenti dans la galerie et sur le parvis du centre commercial.
Des coups de feu ont retenti dans la galerie et sur le parvis du centre commercial. © Radio France - Cécile Da Costa

Le tireur en garde à vue

Le tireur présumé aurait alors visé le groupe avec qui il avait eu la rixe précédemment, mais quand ces derniers se rendent compte qu'il s'agit d'un pistolet factice, ils se seraient rués sur lui, l'auraient désarmé et frappé. Légèrement blessé, l'homme de 45 ans a été interpellé rapidement par la police et est en garde à vue depuis mercredi soir pour violences volontaires avec armes, explique Céline Visiedo, vice-procureur de la République d'Orléans. 

Un homme "bien inséré socialement"

D'après nos informations, le tireur, "bien inséré socialement" ne connaissait pas les gens avec qui il s'est battu. Ces derniers, à ce stade, n'auraient pas été entendus par la police. L'enquête ne fait que commencer, pour comprendre les motivations du tireur et les circonstances précises. Les policiers doivent notamment exploiter les images de vidéo surveillance.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess