Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Coups de feu au Cheylas : deux morts, un homme tue son voisin et se suicide

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Isère, France Bleu

Des coups de feu ont été tirés lundi matin dans un immeuble du centre du Cheylas (Isère), un village du Grésivaudan, entre Le Touvet et Pontcharra. Il s'agit d'un différend entre deux voisins, qui au final a fait deux morts. Le GIGN était sur place.

Les gendarmes ont pris position au Cheylas où ils ont bouclé le centre du village
Les gendarmes ont pris position au Cheylas où ils ont bouclé le centre du village -

C'est le choc au Cheylas (Isère), un village de la vallée du Grésivaudan, à une trentaine de kilomètres de Grenoble, sur la rive gauche de l'Isère. Lundi matin, vers 10 heures, des coups de feu ont été tirés dans un petit immeuble, situé au cœur du village, face à l'école, et géré par le bailleur social OPAC 38. Il s'agirait d'une dispute entre voisins qui a mal tourné et qui s'est terminé dans le sang.

Une dispute mortelle entre deux voisins

Ces deux hommes, bien connus sur la commune, sont célibataires et retraités. Un différend -dont on ignore la teneur- les oppose depuis longtemps mais ces derniers jours, cela s'est envenimé et la tension est montée d'un cran. L'un des deux individus, âgé de 82 ans, a tiré avec un arme de poing sur la victime, âgée de 71 ans, à bout portant. La victime s'est effondrée, elle est décédée.

Le GIGN s'est rendu sur place

Aussitôt alertés, une trentaine de gendarmes de la compagnie de Meylan ont pris position et bouclé le secteur. Le GIGN a été déployé sur place également. L'assaut a été donné peu avant 14 heures. Les forces de l'ordre ont trouvé le forcené décédé. Il s'est très vraisemblablement donné la mort selon le parquet de Grenoble.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess