Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Coups de feu aux Dervallières: une enquête pour tentative d'homicide ouverte

dimanche 3 septembre 2017 à 19:47 Par Maureen Suignard, France Bleu Loire Océan

Samedi, en début de soirée, des coups de feu ont éclaté à Nantes, rue Claude-Lorrain, dans le quartier des Dervallières. Un jeune de 17 ans a été gravement touché au thorax mais il va mieux ce dimanche soir. Il a pu être entendu par la police. Une enquête pour tentative d'homicide est ouverte.

Après des coups de feu samedi soir aux Dervallières une enquête pour tentative d'homicide est ouverte.
Après des coups de feu samedi soir aux Dervallières une enquête pour tentative d'homicide est ouverte. - Google Maps

Que s'est-il passé dans le quartier des Dervallières ce samedi 2 septembre vers 20 heures ? Des coups de feu ont été tiré rue Claude-Lorrain, un jeune de 17 ans a été grièvement blessé au thorax et conduit à l'hôpital, mais vingt-quatres heures après les faits, les circonstances de ce drame restent encore très floues. La police judiciaire a ouvert une enquête pour tentative d'assassinat.

Pour le moment les enquêteurs ont pu établir qu'il y avait eu un accrochage entre une voiture et un scooter rue Claude-Lorrain. Les tirs seraient intervenus juste après, deux armes à feu auraient été sorties. Une fusillade qui a blessé grièvement au thorax un jeune de 17 ans, l'un des trois passagers de la voiture.

Mais pourquoi ces coups de feu sont-ils partis si vite ? L'acte était-il prémédité ? Les enquêteurs n'ont pour le moment pas la réponse et ont bien du mal à comprendre l'enchaînement des faits. Ce dimanche, la victime va mieux et a pu être entendue par la police judiciaire.

Les policiers doivent désormais vérifier la version de la victime qui comporterait des incohérences. Pour le moment, les policiers n'ont procédé à aucune interpellation, les auteurs des coups de feu sont en fuite.