Faits divers – Justice

Coups de feu cité du port de la lune à Bordeaux : un blessé

Par Stéphanie Brossard, France Bleu Gironde jeudi 12 mars 2015 à 16:59 Mis à jour le vendredi 13 mars 2015 à 11:02

Quartier bouclé après les coups de feu tirés dans cette cité de Bordeaux.
Quartier bouclé après les coups de feu tirés dans cette cité de Bordeaux. © Radio France - Stéphanie Brossard

Un homme a ouvert le feu au pied de la cité du port de la lune dans le quartier Bacalan à Bordeaux ce jeudi en milieu d'après-midi. Il y a un blessé transporté au CHU Pellegrin. Il s'agirait d'un différend qui aurait mal tourné.

Le jeune homme de 23 ans blessé jeudi après-midi dans le quartier Bacalan à Bordeaux a été opéré d'une fracture au CHU Pellegrin. Une opération qui s'est bien déroulée selon ses proches. Le jeune homme a été blessé d'un coup de feu tiré en bas de l'un des immeubles. Les policiers de Bordeaux ont immédiatement bouclé la cité. L'auteur présumé des coups de feu s'est enfui selon les policiers. Une autre personne a été arrêtée. Il s'agirait d'un différent entre deux groupes de jeunes qui aurait dégénéré.

Un quartier sous tension

Les proches de la victime affirment ce vendredi que l'altercation a débuté par une querelle verbale entre un jeune et la victime. Le ton serait monté, le jeune serait alors allé cherché son père qui serait venu armé et aurait alors tiré sur la victime. Une version que l'enquête de police devra, ou non, confirmer. Toujours selon sa famille, la victime ne serait pas connue des services de police et l'altercation n'aurait rien à voir avec un trafic de stupéfiants.

Le quartier Bacalan est en tous cas sous tension depuis plusieurs semaines. Des caïds se sentiraient au-dessus des lois et feraient régulièrement des démonstrations de force. Les habitants se sentent délaissés alors que le quartier fait l'objet d'enjeux économiques avec la rénovation des Bassins à Flots et les nombreux chantiers en cours. La mairie a décidé de se saisir du problème. Les policiers municipaux et nationaux effectuent désormais quotidiennement 5 à 6 patrouilles à Bacalan, de jour comme de nuit.