Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Coups de feu en série dans la région de Nantes

-
Par , France Bleu Loire Océan

Deux hommes ont été blessés par balles dans la région de Nantes ce week-end. Le premier vendredi 26 février en fin d'après midi dans le quartier du château à Rezé, le second samedi soir dans le quartier Malakoff.

Illustration police
Illustration police © Radio France

A priori les deux incidents n'ont pas de lien entre eux mais ils s’enchaînent dans le temps. Des coups de feux ont été tirés ce week-end dans la région nantaise, à Rezé d'abord, dans le quartier du château, puis à Nantes, dans le quartier Malakoff. 

Un homme grièvement blessé

Il est environ 17h vendredi 26 février quand les habitants de la rue René Guy Cadou à Rezé entendent une série de cinq tirs. "J'avance en direction du centre commercial, je vois un monsieur marcher devant moi. A un moment il est debout et l'instant d'après il est au sol. J'ai vu des gens se diriger vers lui et l'embarquer dans une voiture noire",  raconte un habitant.  Deux individus ont en effet été interpellé à l'hôpital où ils ont conduit la victime. On ne sait pas s'ils sont impliqués dans ces tirs. L'enquête est confiée à la police judiciaire de Nantes. 

Une balle dans le ventre quartier Malakoff

Le lendemain, samedi 27 février vers 19h, les balles fusent à nouveau, dans le quartier Malakoff cette fois. Des tirs sont entendus rue d'Angleterre, de l'autre côté de la Loire près du pont Eric Tabarly. Là, un homme est lui aussi blessé. Il a reçu une balle dans le ventre mais son pronostic vital n'est pas engagé selon la police. Le ou les tireurs n'ont pas été retrouvés pour le moment. L'enquête est confiée à la direction départementale de la sécurité publique.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess