Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Coups de feu mortels à Nantes : une mère et ses deux fils en garde à vue

-
Par , , France Bleu Loire Océan, France Bleu

Après la mort d'un jeune homme de 22 ans tué par balles vendredi 11 octobre dans le quartier des Dervallières à Nantes, les policiers ont interpellé trois personnes mardi. Elles sont toujours en garde à vue.

Les secours n'ont rien pu faire pour sauver le jeune homme victime de coups de feu vendredi aux Dervallières à Nantes
Les secours n'ont rien pu faire pour sauver le jeune homme victime de coups de feu vendredi aux Dervallières à Nantes © Radio France - Pascale Boucherie

Nantes, France

Il s'appelait Ruben, il avait  22 ans. Il est mort, tué par balles, vendredi 11 octobre en début de soirée au pied d'un immeuble de la rue Nicolas Poussin dans le quartier des Dervallières à Nantes.  Touché à l'abdomen, il s'est écroulé sur le bitume, les secours n'ont rien pu faire. Il n'a fallu que trois jours aux enquêteurs de la Police judiciaire pour remonter jusqu'aux suspects.

Mardi matin, à 6 heures, ils ont interpellé une première personne puis deux autres par la suite. Il s'agit d'une mère et de ses deux fils, tous deux majeurs. On ignore s'ils ont été arrêtés dans le quartier ou ailleurs. Le parquet de Nantes se refuse à donner plus de détails. Ces trois personnes sont interrogées dans le cadre d'une enquête pour meurtre en bande organisée.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu