Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Coups de feu sur le parking de la prison de Sequedin

mercredi 22 novembre 2017 à 12:40 - Mis à jour le mercredi 22 novembre 2017 à 17:53 Par Cécile Bidault, France Bleu Nord et France Bleu

Ce mercredi matin, vers 10h30, un détenu de la maison d'arrêt de Sequedin, près de Lille, qui venait d'être libéré, a été visé par des tirs. Il était attendu par des individus armés.

La maison d'arrêt de Sequedin
La maison d'arrêt de Sequedin © Maxppp - PHOTO PQR/Le Parisien

Sequedin, France

Une fusillade a eu lieu ce mercredi matin, sur le parking de la maison d'arrêt de Lille-Sequedin. Un détenu, libéré vers 10h30, était attendu par une voiture, venue le chercher. Mais aussi par un autre véhicule, d'où sont sortis un ou plusieurs individus qui lui ont tiré dessus.

Pas de blessés

L'ancien détenu n'a pas été blessé. Il a réussi à se réfugier dans la voiture qui l'attendait, et à prendre la fuite. Il a rapidement été intercepté, à Roubaix, par les policiers, et a pu être interrogé dans l'après-midi. Plusieurs douilles de 9 millimètres, du gros calibre, ont été retrouvées sur place.

Arme de gros calibre

La victime, un Roubaisien de 25 ans, venait de purger une peine de 6 mois de prison, pour des délits mineurs, conduite sans permis, délit de fuite, vols. Il avait été incarcéré car il n'avait pas respecté ses obligations alors qu'il portait un bracelet électronique. La police judiciaire de Lille est chargée de cette enquête pour tentative d'homicide volontaire.

Moins sécurisé qu'un parking de supermarché

Le syndicat pénitentiaire UFAP UNSA Justice demande l'installation de caméras et de barrières sur le parking, qu'il juge "moins sécurisé qu'un parking de supermarché".