Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Coups, insultes, humiliations : le calvaire vécu par un jeune homme au Lude

-
Par , France Bleu Maine, France Bleu

Pendant seize mois, un jeune homme de 22 ans a vécu un véritable enfer, au Lude. Des coups, des insultes et des humiliations infligés par un couple chez qui il vivait. Les deux trentenaires ont été condamnés à de la prison ferme, ce mardi, par le tribunal du Mans.

La cité judiciaire du Mans, mai 2017.
La cité judiciaire du Mans, mai 2017. © Radio France - Ruddy Guilmin

Le Lude, France

Il y a les insultes d'abord : "chien-chien, crasseux, mongols...". Les violences physiques : des gifles, des coups de cravache, des tirs à la carabine à plomb. Et puis les humiliations : le jeune homme contraint de manger des excréments de chien, de boire de l'urine. Un jour, il est jeté dans le Loir, alors qu'il ne sait pas nager. Un autre jour, c'est dans la piscine que le père de famille le jette. "C'était parce qu'il pue, il ne se lave pas, sa chambre c'est un désastre", explique le prévenu de 34 ans. 

Des humiliations filmées

Orphelin et démuni, ce jeune homme avait été accueilli par le couple en décembre 2017. "C'était pour l'aider, pour ne pas qu'il se retrouve à la rue", rappelle le prévenu. "Vous lui avez fait vivre un enfer", réplique l'avocate de la victime, alors que son client reste recroquevillé dans un coin de la salle d'audience.  

Les violences, les enfants du couple en étaient parfois témoins. La maman de 32 ans avait également son téléphone portable pour filmer les humiliations et les partager avec certains amis. "Vous êtes devenus des tortionnaires", assène la procureure. 

Terrorisé, le jeune homme n'a jamais appelé au secours. Il a fallu attendre qu'un témoin, présent lors d'une séance de brimades, avertisse les gendarmes. 

Des peines de prison ferme

Jugés ce mardi en comparution immédiate, les deux prévenus ont été condamnés à des peines de prison ferme. Trois ans pour le père de famille, déjà condamné pour des violences. La prévenue est elle condamnée à 15 mois de détention. 

Choix de la station

France Bleu