Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Coups mortels à Ars-sur-Moselle : "Les services de l'Etat sont absents", dénonce le maire

-
Par , France Bleu Lorraine Nord

Le maire d'Ars-sur-Moselle, près de Metz, dénonce le manque de présence des services de l'Etat face à la délinquance du quotidien, après la mort d'un jeune homme de 29 ans après une bagarre sur fond d'alcool lundi soir en centre-ville

Le maire d'Ars-sur-Moselle Bruno Valdevit devant les lieux de la bagarre de lundi soir.
Le maire d'Ars-sur-Moselle Bruno Valdevit devant les lieux de la bagarre de lundi soir. © Radio France - Marc Bertrand

"C'est un gosse de 29 ans qui est parti, quelque soit sa vie ou ses choix", se désole Bruno Valdevit. Le maire d'Ars-sur-Moselle est en colère, au lendemain de la mort d'un jeune homme, laissé en état de mort cérébrale sur le bitume de la rue d'Argonne, en centre-ville, après une bagarre sur fond d'alcool. "On a laissé perdurer une délinquance qui n'est pas maîtrisable, parce que les services de l'Etat sont absents", assure Bruno Valdevit : "Et ça fait plusieurs années que je le dénonce"

Le maire décrit des petits trafics de drogue en pleine rue, de la consommation d'alcool sur la voie publique, et les nuisances qui en découlent pour les riverains : "Tous les jours, je reçois des habitants du quartier qui se plaignent de nuisances de la part de gens qui sont toujours les mêmes, et qui viennent se stocker dans une petite ruelle. Eh bien dans cette ruelle il y a eu un mort", affirme le maire. 

"Je reprendrai ma plume pour écrire au préfet"

Le problème, selon lui, est connu : "Et on n'est pas la seule commune dans ce cas autour de Metz, le même problème se pose ailleurs", dit Bruno Valdevit, qui dit avoir échangé sur le sujet avec d'autres maires des environs de Metz

La commune de 4700 habitants ne compte qu'un seul policier municipal, qui ne tourne pas la nuit. Et la nuit, la caserne de gendarmerie est regroupée avec Amanvillers et Maizières-les-Metz, à 25 km. Le temps d'intervention en est d'autant plus allongé. "Je reprendrai ma plume pour écrire au préfet. Il y a eu trop d'incidents comme l'autre soir pour qu'on laisse faire", dit le maire, qui dit avoir déjà plusieurs fois alerté la préfecture sur le sujet.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess