Faits divers – Justice

Cour d'assises des Pyrénées-Atlantiques : un trio infernal face à ses victimes

Par Jacques Pons et Paul Nicolaï, France Bleu Pays Basque lundi 19 septembre 2016 à 20:46

Le palais de justice de Pau
Le palais de justice de Pau © Radio France - Paul Nicolaï

Ouverture lundi du procès d'assises de trois jeunes hommes. Ils ont fait vivre une nuit d'horreur à un couple de Bayonne et une amie.

Les faits remontent aux premières heures du 17 aout 2014 à Bayonne dans une résidence de la rue de la caserne des douanes. Vers 3 heures du matin, trois hommes en quête d'argent et de drogue se rendent au domicile supposé d'un dealer. L'homme n'habite plus à cette adresse. En lieu et place, un jeune couple et une amie. Qu’à cela ne tienne, ils saccagent le petit appartement. Ce n'est pas tout.

La virée tourne au drame

Un coup de couteau dans une cuisse du jeune locataire pour le maitriser. Des coussins sur les têtes des jeunes femmes. L'une est agressée sexuellement. L'autre est violée. Interrogé par le président Francis Bobille les trois accusés reconnaissent les faits de violences et de séquestration. En revanche, ils nient les accusations de viol et d'agressions sexuelles.

Les scellés dont le pied de biche qui aurait servi à menacer les victimes - Radio France
Les scellés dont le pied de biche qui aurait servi à menacer les victimes © Radio France - Paul Nicolaï

Des vies détruites

Cette nuit du 17 août 2014 laissera à jamais des traces sur les victimes. Des trois personnes attaquées par le trio infernal deux ont témoigné lundi devant la cour d'assises. Des sanglots dans leurs voix les deux jeunes femmes ont témoigné. La troisième victime, le jeune homme, ne s'est pas présentée. Trop affecté.  Seule son avocate a plaidé sa cause. Maitre Sandrine Bidart.

L'avocate Sandrine Bidart "Les trois agresseurs ont ruiné la vie de mon client"

Les accusés encourent 15 ans de réclusion criminelle. Verdict mercredi soir.

Partager sur :