Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Course-poursuite à Bourges entre la police et un jeune conducteur, alcoolisé et sans permis

mardi 12 décembre 2017 à 20:32 Par Adèle Bossard, France Bleu Berry

Les policiers ont dû prendre en chasse un jeune conducteur berruyer, lundi soir. Il refusait d'obtempérer après avoir grillé un stop. La course-poursuite a duré un bon quart d'heure, trois policiers ont été blessés.

Illustration - Course-poursuite.
Illustration - Course-poursuite. © Maxppp - PHOTOPQR/L'EST REPUBLICAIN/MAXPPP

Bourges, France

Une simple infraction au code de la route termine en course-poursuite. Lundi soir, vers 22h30, un Berruyer de 23 ans grille un stop dans le quartier de l'aéroport, à Bourges. Une patrouille de police l'aperçoit et veut l'interpeller mais le jeune homme refuse d'obtempérer et prend la fuite. Il tente ensuite de semer les policiers pendant une bonne quinzaine de minutes. 

Les policiers arrivent à obstruer la rue, au niveau de la porte de Marmagne, avec l'un de leur véhicule. Le jeune homme fonce dedans à pleine vitesse, puis il recule et fonce dans une autre voiture de police derrière lui. Il cale. Les policiers parviennent à l'arrêter. 

Les deux voitures de police sont sérieusement endommagées. Et trois policiers sont blessés au cours de l'interpellation : ils reçoivent entre 6 et 21 jours d'ITT, pour des blessures au poignet et au genou. 

Ivre et sans permis

Le jeune homme est connu des services de police. Pendant la course poursuite, il était alcoolisé (avec 0,66 g d'alcool par litre de sang). Il n'avait pas non plus de permis de conduire puisqu'il l'a récemment perdu.

Le Berruyer doit être jugé ce mercredi après-midi en comparution immédiate.