Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Course-poursuite à Périgueux : les deux autres passagers se sont livrés à la police

vendredi 22 juin 2018 à 18:20 Par Benjamin Fontaine, France Bleu Périgord

Plus de 24 heures après la course-poursuite dans les rues de Périgueux, les deux autres passagers de la BMW se sont rendus à la police ce vendredi après-midi. Ils ont été placés en garde à vue.

Le procureur de la République Jean-François Mailhes et le substitut du procureur François Tessier.
Le procureur de la République Jean-François Mailhes et le substitut du procureur François Tessier. © Radio France - Benjamin Fontaine

Le compte est bon. Au lendemain de la course-poursuite dans les rues du quartier Vésone de Périgueux, deux des quatre occupants de la BMW poursuivis par la police se sont rendus au commissariat de police ce vendredi en fin d'après-midi. Ils ont été placés en garde à vue et les policiers vont entendre leur version de faits.

Le conducteur en situation irrégulière

D'après les premières indications données ce vendredi par le procureur de la République de Périgueux, il est déjà possible de dire que l'un de ces deux hommes a un casier judiciaire bien chargé. Tout comme le passager blessé vendredi par le tir d'un policier. Cet homme de 28 ans a été a déjà 15 mentions à son casier, notamment pour des outrages et menaces à agent, mais aussi des refus d'obtempérer. Il vient de purger une peine de prison.

En l'état actuel de l'enquête, seul le conducteur de la BMW pourrait être poursuivi pour la tentative d'homicide sur les policiers. Ce Tunisien de 30 ans est en situation irrégulière sur le territoire. Par ailleurs, il n'a pas de permis de conduire. Il est en ce moment sous le coup d'un contrôle judiciaire, condamné pour une affaire d'atteinte aux biens. En 2012, le tribunal correctionnel d'Evry l'a condamné à une peine de quatre ans de prison ferme pour homicide et blessures involontaires. Il était déjà au volant d'une voiture.

Cinq tirs en direction du véhicule

L'enquête confiée à la police judiciaire de Bordeaux se poursuit. Le procureur de la République devrait aussi saisir l'inspection générale de la police nationale afin de savoir si les agents de police ont fait un usage légitime de leur arme de service. Deux agents ont tiré sur la voiture alors qu'elle reculait dans leur direction. Cinq douilles ont été retrouvées. Ces agents sont décrits comme étant expérimentés. Quant à la voiture, elle est encore dans les mains de la police judiciaire et scientifique. Ce véhicule est connu par les policiers comme servant régulièrement au trafic de stupéfiants.