Faits divers – Justice

Course-poursuite à Belfort : deux mineurs présentés à la justice

Par Roussel Marie et Emilie Pou, France Bleu Belfort-Montbéliard samedi 22 octobre 2016 à 9:25

Le conducteur, 15 ans, était connu pour des faits de vols, mais n'avait pas de casier judiciaire.
Le conducteur, 15 ans, était connu pour des faits de vols, mais n'avait pas de casier judiciaire. © Maxppp - L'Est Républicain

Ce vendredi, un jeune de 15 ans était mis en examen pour conduite sans permis, refus d'obtempérer avec mise en danger de la vie d'autrui, recel d'objets volés et détention de stupéfiants. Jeudi matin, à Belfort, il s'était engagé avec un autre mineur dans une course-poursuite avec les policiers.

Jeudi matin, aux alentours de 8h45, à Menoncourt,dans le Territoire de Belfort, les gendarmes sont alertés : deux jeunes hommes viennent de partir sans payer d'une station essence. Ils comprennent vite que les mineurs, âgés de quinze ans, conduisent une voiture volée. La Peugeot 208 avait été dérobée devant le lycée Condorcet le dimanche 16 octobre.

Une course-poursuite s'engage alors entre les gendarmes et les mineurs. Arrivés à Belfort, ce sont les policiers qui prennent le relais. Il est 9 heures du matin. Deux motards poursuivent les fuyards. Ceux-ci n'hésitent pas à prendre une rue à contre-sens, à circuler sur des trottoirs et des voies cyclables. Sur l'avenue Jean Jaurès, ils dépassent les 110 km/h, atteignent parfois les 130 km/h...

Neuf policiers mobilisés

Cinq policiers supplémentaires sont mobilisés. Un premier barrage ne fonctionne pas. L'un des policiers fait alors usage de son arme à feu pour tenter de stopper la course folle. Il tire une fois en direction des pneus, sans résultat puisque les adolescents poursuivent leur périple pendant quelques kilomètres. Ils sont finalement arrêtés sur un barrage dans le quartier des Résidences puis placés en garde à vue. Dans le véhicule, les policiers ont retrouvé des objets volés. Ils proviendraient d'un cambriolage effectué dans un domicile à Evette-Salbert le 19 octobre dernier. Une autre enquête a été ouverte pour ces faits de vols.

Refus d'obtempérer et mise en danger de la vie d'autrui

Finalement, le passager est sorti de garde à vue vendredi, il sera convoqué devant un juge des enfants. Ayant encouragé le conducteur à accélérer durant la course-poursuite, il est poursuivi pour complicité de refus d'obtempérer avec mise en danger de la vie d'autrui. Le conducteur a été mis en examen vendredi soir pour refus d'obtempérer avec mise en danger de la vie d'autrui, conduite sans permis, détention de stupéfiants (10 grammes de cannabis étaient en sa possession) et recel d'objets volés. Il a finalement était placé en foyer. Il doit rejoindre ensuite un centre éducatif renforcé, en attendant son jugement.

Partager sur :