Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Course-poursuite entre un automobiliste et les gendarmes, sur l'A7

-
Par , France Bleu Drôme Ardèche

Jeudi soir, un homme a été interpellé par les gendarmes de l'EDSR sur l'autoroute A7. Il avait été contrôlé plusieurs dizaines de kilomètres avant, à 182 km/h.

L'individu interpellé roulait à bord d'une voiture puissante.
L'individu interpellé roulait à bord d'une voiture puissante. - Gendarmerie de la Drôme

Drôme, France

C'est à Etoile-sur-Rhône, vers 22h30, que les gendarmes du peloton de Valence contrôlent le conducteur en excès de vitesse : 182 km/h retenus.
Mais l'homme n'est pas décidé à faciliter la tâche aux militaires et refuse de s'arrêter. Les gendarmes le prennent alors en chasse à bord de leur Megane RS. L'automobiliste de 28 ans se faufile entre les voitures, emprunte la bande d'arrêt d'urgence avant de stopper sa BMW en plein milieu de l'autoroute, sur la voie du milieu.

Devant ce comportement dangereux, les gendarmes descendent de voiture, arme à la main. Mais une fois qu'ils sont à la hauteur du contrevenant, le fuyard redémarre en trombe

Sur l'aire d'autoroute à 140 km/h

Il traverse l'aire de service de Bellevue à 140 km/h, entre les poids lourds stationnés de part et d'autre de la voie. Il reprend l'autoroute avant d'être rattrapé sur l'aire de Montélimar. 

Il croyait à de "faux gendarmes"

Lors de son interpellation cette homme à la double nationalité néerlandaise et marocaine, assure qu'il a cru être poursuivi par de faux gendarmes, avec de faux uniformes, dans une fausse voiture. Sa mère, passagère, l'a défendu devant les militaires de l'Escadron de Sécurité Routière.

Dans son véhicule, les militaires ont découvert 9.000 euros en liquide

La voiture a été placée en fourrière jusqu'au jugement du conducteur (à ses frais). Il est convoqué en février prochain pour répondre de grand excès de vitesse (182 km/h retenus), refus d'obtempérer, mise en danger de la vie d'autrui entre autre. 

Dès jeudi, il a dû payer une amende de 3.000 euros.