Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Course-poursuite mouvementée dans les rues de Limoges dans la nuit de mercredi à jeudi

-
Par , France Bleu Limousin

Le commissariat et trois policiers ont porté plainte après l'interpellation musclée de deux individus qui ont tenté de prendre la fuite en voiture et ont donné du fil à retordre aux fonctionnaires lors de leur arrestation.

Le commissariat de police de Limoges
Le commissariat de police de Limoges © Radio France - Nathalie Col

Limoges, France

Ce mercredi à 23h30, une patrouille de la brigade canine du commissariat de Limoges aperçoit cours Vergnaud à Limoges un automobiliste qui commet une infraction au code de la route. Un passager se trouve aussi à bord. Décision est prise de contrôler le conducteur. Sauf que la voiture ignore les signaux des policiers et prend la fuite.

Une voiture de police percutée

Rues à contre-sens entre le centre-ville et Ester-Technopole, excès de vitesse... Les deux individus ont relevé leur capuche et foncent pour échapper aux agents. Avec l'aide de la BAC de nuit et de la police municipale, un barrage est installé et le véhicule neutralisé. Une voiture de police est percutée.

Les deux suspects tentent de prendre la fuite à pied. Lors de leur arrestation, ils n'ont pas hésité à jouer des poings et des pieds pour se défendre. Au commissariat, le conducteur a refusé de se soumettre au contrôle d'alcoolémie.

Convocation en justice et obligation de quitter le territoire

L'automobiliste est un Algérien de 29 ans qui n'a pas le permis. Sa voiture n'était pas assurée. Il est convoqué devant la justice en janvier. Le passager est un Syrien de 18 ans en situation irrégulière. Il a vu sa garde à vue prolongée et devrait faire l'objet d'une obligation de quitter le territoire.

Trois policiers ont déposé plainte contre les mis en cause pour rébellion tandis que le commissariat a engagé des poursuites pour les dégradations de la voiture de police.

Choix de la station

France Bleu