Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Course poursuite sur l'A9 derrière une Mini Cooper lancée à 200 km/h

-
Par , France Bleu Hérault, France Bleu

Pointe de vitesse à 200 km/h, "stock-car" avec une voiture de police: un conducteur et son passager mineur ont pris tous les risques dans la nuit de jeudi à vendredi sur l'autoroute A9 dans l'Hérault pour essayer d'échapper aux policiers.

 Au volant de la mini les fuyards ont percuté une voiture de police
Au volant de la mini les fuyards ont percuté une voiture de police - Service presse Police Montpellier

Ils auraient pu y perdre la vie. Deux hommes dans une Mini Cooper ont été interpellés dans la nuit de jeudi à vendredi sur l'autoroute A9 entre Montpellier et Sète après une course poursuite sur près de 15 kilomètres avec deux véhicules de police.

Le commissariat de Montpellier reçoit un appel à 23h50, d'une personne leur signalant un véhicule, une Mini Cooper, qui roule dangereusement sur l'avenue de la Liberté en direction des Près d'Arènes et dont elle a relevé la plaque minéralogique. La voiture est déclarée volée depuis la veille.

Une voiture de patrouille de police la bloque au début de la route de Palavas. Mais au moment où les policiers vont la contrôler, le conducteur redémarre et prend la bretelle d'accès à l'A709 en direction de Sète.

Version "fast and furious"

Rejoint par une patrouille de la BAC, les deux voitures de police prennent en chasse la Mini, qui zigzague sur les voies de l’autoroute doublant par la droite et la gauche plusieurs voitures, puis file tout droit, atteignant la vitesse de 180 et même 200 km/h.

Arrivé au péage de Saint-Jean-de-Védas , le conducteur de la Mini ne ralentit pas et défonce la barrière, toujours à grande vitesse.

Il prend l'autoroute pour une piste de "stock-car"

Les policiers pensent pouvoir stopper les fuyards, ralentis par un bus, la voiture de police se portant a la hauteur de la Mini, mais le conducteur fait une embardée et percute le véhicule de police sur le côté pour se dégager. Il n’hésite pas à rouler sur la bande d'arrêt d'urgence pour doubler des poids lourds.

Finalement, il va ralentir pour permettre à son passager de sortir de la voiture et de partir à pied. Un passager arrêté rapidement par les policiers de la BAC

Rejoint et bloqué par la voiture de patrouille, le chauffard sort de la voiture et prend de nouveau tous les risques, cette fois à pied : il traverse les six voies de circulation en courant. Rattrapé, il se rebelle, dans un mouvement brusque, et blesse sérieusement un policier au bras.

La course de tous les dangers

La course poursuite a duré 20 minutes. Vingt minutes au cours desquelles le conducteur âgé de 27 ans a mis en danger sa vie, celle de son passager, un mineur de 17 ans, celle des policiers et des autres occupants des véhicules qu'il a doublé sur les 15 kilomètres de course poursuite.

Le conducteur et son passager ont été placés en garde à vue.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess