Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Covid-19 : le variant indien détecté en Belgique chez 20 étudiants passés par Paris il y a dix jours

-
Par , France Bleu Paris, France Bleu

Le variant indien du coronavirus a été détecté en Belgique au sein d'un groupe d'étudiants arrivé d'Inde à la mi-avril et qui avait atterri à l'aéroport de Roissy à Paris, annonce ce jeudi soir les services du commissaire du gouvernement belge en charge de la crise sanitaire.

Le variant a été détecté sur un groupe d'étudiants qui avaient atterri à Roissy le 12 avril.
Le variant a été détecté sur un groupe d'étudiants qui avaient atterri à Roissy le 12 avril. © Maxppp - Fred Dugit

Le variant indien du coronavirus a été détecté pour la première fois en Belgique au sein d'un groupe d'étudiants arrivé à la mi-avril d'Inde via l'aéroport parisien de Roissy, annoncent ce jeudi soir à l'AFP les services du commissaire du gouvernement belge en charge de la crise sanitaire. 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Au total, 20 étudiants indiens ont été testés positifs au nouveau variant et placés en quarantaine en Flandre, onze dans le ville d'Alost et neuf à Louvain, où ils étaient arrivés à la mi-avril pour suivre une formation en soins infirmiers. Selon le microbiologiste à l'université catholique de Louvain Emmanuel André, ces étudiants, qui avaient atterri à Paris le 12 avril dernier, ont été victimes d'un "super contaminateur", peut-être au sein même de leur groupe, lors du trajet en bus qui les a amenés de la région parisienne en Belgique. "Ces étudiants respectent un isolement strict depuis leur arrivée. 20 des 43 étudiants sont à ce jour infectés par le variant "Indien"", a-t-il tweeté.  

Un variant plus résistant aux vaccins ? 

Les analyses menées dans le laboratoire de référence de l'université de Louvain ont permis de diagnostiquer la présence du variant indien, déjà identifié au Royaume-Uni et qui suscite l'inquiétude.

Ce variant, appelé par le nom de sa lignée, B.1.617, a été détecté dans l'ouest de l'Inde en octobre. Il est porteur de deux mutations jugées préoccupantes au niveau de la protéine "Spike" du virus, l'une soupçonnée d'entraîner une moindre efficacité de la vaccination et un risque accru de réinfection, la seconde soupçonnée d'entraîner une augmentation de la transmission. Ces caractéristiques font craindre qu'il soit plus résistant face aux vaccins actuels contre le Covid-19, développés pour reconnaître la protéine spike des souches précédentes du coronavirus, mais cela n'est pas prouvé pour le moment.  

Choix de la station

À venir dansDanssecondess