Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Covid-19 : plus de 400 plaintes déposées depuis le début de la crise

-
Par , France Bleu

Entre mars 2020 et avril 2021, le parquet de Paris a recensé 412 plaintes visant des ministres et des organismes comme Santé publique France, les Agences régionales de santé ou des Ephad.

Un service de réanimation au CHU Nord de Saint-Etienne
Un service de réanimation au CHU Nord de Saint-Etienne © Maxppp - PHOTOPQR/LE PROGRES

Depuis le début de la crise plus de 400 plaintes ont été déposée auprès du parquet de Paris, selon les informations de franceinfo ce jeudi.  Entre mars 2020 et avril 2021, le parquet a recensé 412 plaintes visant des ministres, des organismes tels que Santé publique France ou des Agences régionales de santé, ainsi que des Ehpad. Le parquet de Paris a ouvert quatre informations judiciaires pour "mise en danger de la vie d'autrui", "homicides et blessures involontaires" ainsi que pour "abstention volontaire de combattre un sinistre".  

Agnès Buzyn, Edouard Philippe ou encore Olivier Véran visés par des plaintes 

De son côté, la Cour de justice de la République a eu connaissance de 156 plaintes, certaines adressées par le parquet de Paris, d'autres lui étant directement envoyées. 14 d'entre elles ont été jugées recevables. Elles sont instruites dans le cadre d'une information judiciaire pour "abstention volontaire de combattre un sinistre" à l'encontre de l'ancien Premier ministre Edouard Philippe, de l'ancienne ministre de la Santé Agnès Buzyn ainsi que de son successeur Olivier Véran. 

Les ministres seront entendus dans les prochains mois. Leurs domiciles et les ministères ont déjà été perquisitionnés en octobre dernier. Par ailleurs, deux autres plaintes sont actuellement examinées. Celle d'un collectif de 180 salles de sport vise le Premier ministre Jean Castex, le ministre de la Santé Olivier Véran et la ministre des Sports Roxanna Maracineanu. Et le collectif d'enseignants les "stylos rouges" vient de déposer plainte contre Jean-Michel Blanquer, le ministre de l'Education nationale, pour "mise en danger de la vie d'autrui".    

Choix de la station

À venir dansDanssecondess