Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Covoiturage : les passagers transportaient de la drogue

-
Par , France Bleu Roussillon

Deux conducteurs se sont retrouvés en garde à vue ces derniers mois dans les Pyrénées-Orientales. Les passagers qu’ils avaient pris en covoiturage transportaient de la drogue. Les sites spécialisés appellent à la prudence.

Fouille d'un véhicule lors d'un contrôle douanier (illustration)
Fouille d'un véhicule lors d'un contrôle douanier (illustration) © Maxppp

Le même scénario s’est répété par deux fois ces 12 derniers mois : un conducteur remonte d’Espagne et pour rentabiliser son voyage, il prend des passagers en covoiturage.

Et lors d’un contrôle des douanes au Perthus, les fonctionnaires découvrent de la drogue au milieu des bagages.

"Dans ce genre d'affaires, tout le monde part en garde à vue."

  • Un responsable des douanes

"La première fois, c’était un petit sachet d’herbes, la seconde fois une petite quantité de cocaïne" explique un responsable des douanes en Languedoc-Roussillon.*** "Dans ce genre d’affaires, tout le monde part en garde à vue".*

On peut imaginer le moment de panique pour les deux conducteurs, quand ils apprennent qu'aux yeux de la loi, ils sont responsables de tous les bagages à l'intérieur de leur véhicule, qu'ils leur appartiennent ou pas.

Finalement, les passagers indélicats ont fini par se dénoncer. Et les deux conducteurs ont pu être relâchés. "De toute façon, dans ce genre d’affaire, il y a forcement une enquête pour déterminer à qui appartient la drogue" précise le procureur de Perpignan. "Il serait injuste de poursuivre systématiquement le conducteur".

"Le conducteur peut mettre des étiquettes sur les bagages"

  • Laure Wagner, Blablacar**

Malgré tout, les sites de covoiturage appellent à la prudence , à l'image de Blablacar, le n°1 du secteur en France. "En cas de doute, le conducteur peut mettre des étiquettes nominatives sur les bagages" explique Laure Wagner. "Si le trajet comporte un passage de frontière, mieux vaut prendre des passagers qui ont de bons commentaires sur leur profil" .

Mais Blablacar précise que ce genre de mésaventure est très rare "Un seul cas sur plus de 2 millions de covoiturages" .

Choix de la station

À venir dansDanssecondess