Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Crash d'hélicoptère à Courchevel : les deux victimes décédées étaient originaires de la Manche

Deux des passagers rescapés du crash d'hélicoptère ce mardi à Courchevel ont pu être entendus par les enquêteurs. Ils confirment que le vol se faisait dans un cadre privé. Les deux victimes décédées étaient des touristes originaires de la Manche. Une expertise a aussi été réalisée sur l'épave.

Illustration
Illustration © Maxppp - Sylvain Muscio

Dans le cadre de l'enquête sur le crash d'un hélicoptère, ce mardi après-midi à Courchevel, deux des passagers rescapés blessés ont été auditionnés. La procureure de la République d'Albertville indique ce vendredi dans un communiqué qu'il s'agissait bien d'un vol privé. Le pilote, Patrick Lepeudry, une figure locale de la station de Tarentaise, à qui appartenait l'appareil, est toujours grièvement blessé et hospitalisé. Il n'a pas encore pu être entendu. 

A bord de l'hélicoptère se trouvaient cinq personnes. Deux personnes sont mortes dans le crash, les trois autres blessées, dont le pilote en "urgence absolue" à l'arrivée des secours. Son pronostic vital n'est plus engagé. Les passagers sont tous des Français, âgés de 54 à 72 ans.

L'homme et la femme décédés étaient originaires de la Manche

Les deux personnes décédées ont été officiellement identifiées : un homme et une femme, deux vacanciers domiciliés à Ceaux dans la Manche, venus séjourner à Courchevel. Ils étaient âgés de 56 ans et de 59 ans.

Il s'agit désormais de comprendre les causes de l'accident. Des témoins confirment aux enquêteurs "avoir vu l'appareil chuter puis glisser sur la neige". L'appareil, un hélicoptère privé Bell 206 Jet Ranger 3 s'est écrasé à une altitude de près de 2 300 mètres sur la crête du Mont Charvet, entre le lac de Rosière et la Dent du Villard, sur la commune de Courchevel.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d’utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Des constatations réalisées ce jeudi sur l'épave

Des analyses sur l'épave n'ont pas pu être menées dès le lendemain du crash à cause de la mauvaise météo. Les enquêteurs ont en revanche pu se rendre sur place le jeudi. La procureure de la République indique dans son communiqué que "plusieurs documents ont par ailleurs été saisis. Le tout sera exploité et analysé par les services spécialisés de la gendarmerie du transport aérien". Le bureau des enquêtes et analyse de l'aviation civile est également intervenu.

Une information judiciaire contre X des chefs d'homicides involontaires et de blessures involontaires est ouverte.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess