Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Crash d'hélicoptère en Gironde : les recherches s'accentuent

-
Par , France Bleu Gironde

Plus de 24 heures après le terrible accident, seul le corps du fils du milliardaire chinois a été retrouvé dans l'eau boueuse de la Dordogne, ainsi que quelques débris de l'appareil. Des renforts de la section de recherche des transports aériens de Roissy se sont déplacés et un sonar spécialisé dans la recherche de personnes arrive de Strasbourg pour aider les plongeurs de la gendarmerie.

A Lugon, les recherches sont allégées à partir de ce lundi, plus de deux semaines après le crash d'hélicoptère.
A Lugon, les recherches sont allégées à partir de ce lundi, plus de deux semaines après le crash d'hélicoptère. © Radio France

Il manque toujours le corps de James Grégoire , qui venait de vendre son domaine viticole du château de la Rivière au milliardaire chinois de 46 ans, Lam Kok. Lui aussi est disparu tout comme son conseiller financier chinois et interprète . Seul le corps sans vie du fils de Lam Kok a été retrouvé dès vendredi soir, à l'arrière de l'épave de l'hélicoptère.

Vendredi en fin de journée, les quatre passagers survolaient les 65 hectares du domaine quand l'appareil s'est abîmé dans la rivière la Dordogne. Un hélicoptère venait d'être révisé deux jours avant le crash.

Les recherches vont reprendre ce dimanche matin au départ du PC de crise installé au port du petit Chartron à Lugon.

"On est en train de prendre les plus de précautions possibles quand au témoignages. Pour le moment aucun ne permet de savoir comment l'hélicoptère est tombé. Mais tout les témoignages seront exploités." — Christophe Auger, procureur de la République du tribunal de Libourne

Des recherches renforcées

Avec les eaux troubles de la Dordogne, les hommes-grenouilles de la gendarmerie travaillent quasiment comme s'il le faisait de nuit et avec un fort courant. Alors ce dimanche midi, ils récupèrent un sonar spécialisé dans la recherche de personnes pour couvrir les 400 m² de zone de recherche. Plusieurs petits débris de tôle de l'appareil ont déjà été remontés et sont en train d'être analysé. Les gendarmes tentent aussi de retrouver un GPS qui pourrait donner le parcours exact de l'appareil avant le crash.

Pour le reste, des hélicoptères équipés de caméras thermiques survolent une zone de 16 km au dessus de la Dordogne. À terre, une équipe sinophile poursuit ses recherches le long des berges. Au total, c'est une centaine de gendarmes mobilisés depuis plus de 24 heures et d'autres renforts vont encore arriver .

Une délégation chinoise a été reçue au parquet de Libourne
Une délégation chinoise a été reçue au parquet de Libourne © Radio France - Mila Ta ninga

Les familles soutenues

Les familles Kok et Grégoire en deuil sont soutenu par une cellule psychologique mise en place par le procureur de la République . Samedi soir, une délégation de l'ambassade de Chine et des collaborateurs de Lam Kok ont été reçus au parquet de Libourne pour faire le point sur l'avancée des recherches et de l'enquête. Quatre membres de la famille Kok et deux fonctionnaires d'État chinois doivent arriver ce dimanche en Gironde.

Crash Hélicoptère " Maintenant, il faut organiser la suite " Philippe Buisson, maire de Libourne

L'entrée du Château La Rivière
L'entrée du Château La Rivière © Radio France - Mila Ta ninga
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu